Message pascal

!cid_97E1D73052194FFEB04A0004DF8B6D31@RenePC

!cid_896152FD05B44145AFB5CBA23C629AE9@RenePC

!cid_6F62E188E6BB4660AE336AB011715774@RenePC

Publié dans Humour | Tagué

Ukraine, Russie, Etats-Unis, Union européenne : la Russie impose sa politique en Ukraine

LE MONDE | 18.04.2014

L’accord diplomatique sur l’Ukraine, une victoire politique pour Poutine

Edito du « Monde ». Jour après jour, sans aucun scrupule mais avec un talent certain, la Russie impose sa politique en Ukraine. Elle le fait avec un mélange de brutalité à la soviétique et de savoir-faire diplomatique. La brutalité, ce fut pour la Crimée, cette péninsule ukrainienne que la Russie a annexée le mois dernier. Le savoir-faire diplomatique, ce fut l’accord conclu, jeudi 17 avril, à Genève.
Certes, tout le monde se félicitera que cette réunion à quatre – Ukraine, Russie, Etats-Unis, Union européenne – marque peut-être le début d’un mouvement de désescalade dans la crise ukrainienne. Ce n’est pas acquis, mais la « déclaration commune » signée par les participants va dans ce sens.
Elle appelle au désarmement des groupes armés illégaux. Elle leur enjoint de quitter les bâtiments officiels qu’ils occupent – notamment dans l’est du pays. Elle mobilise l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. L’OSCE, qui regroupe la totalité des Etats européens, aidera le gouvernement de Kiev à mettre en oeuvre ces mesures de désescalade.
L’ANNEXION DE LA CRIMÉE EST AVALISÉE
Certes, en apposant sa signature à côté de celle de son homologue ukrainien, Andreï Dechtchitsa, le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, fait un geste vis-à-vis de Kiev. C’est, de la part de Moscou, une reconnaissance implicite du gouvernement ukrainien et un pas dans le bon sens.
Mais, sur le fond, le document du Léman marque une victoire du Kremlin. Vladimir Poutine impose sa politique. D’une part, la « déclaration commune » ne mentionne pas la Crimée, comme si son annexion était avalisée. D’autre part, la Russie dicte sa conduite à son voisin.
M. Poutine ne voulait pas d’une Ukraine bénéficiant de sa pleine souveraineté. Il voulait affaiblir le pouvoir central de Kiev. Il entendait choisir le type d’organisation constitutionnelle de l’Ukraine : une fédéralisation poussée qui ramène les régions de l’est et du sud-est, très russophiles, dans le giron de Moscou. Il a réussi, en partie.
UNE LARGE AUTONOMIE POUR LES RÉGIONS DE L’EST
La « déclaration finale » prévoit l’organisation d’un « dialogue national » en Ukraine destiné à garantir les droits des citoyens ukrainiens. Ce joli petit morceau de langue de bois a un sens très clair, une fois traduit en langage courant : une large autonomie pour les régions de l’est.
En s’emparant de la Crimée puis en déstabilisant l’est de l’Ukraine – à coups de mensonges d’Etat et d’infiltration d’unités spéciales des forces russes –, M. Poutine organise la vassalisation de ce pays.
Sans doute a-t-il pu compter sur l’extrême faiblesse du nouveau pouvoir à Kiev, ses erreurs politiques aussi, et enfin la complexité de l’Ukraine. Mais il a dit le fond de sa pensée, jeudi, le jour même de la conférence de Genève.
Lors d’une émission télévisée, M. Poutine a qualifié l’est de l’Ukraine de « nouvelle Russie ». « Kharkiv, Lugansk, Donetsk, Odessa ne faisaient pas partie de l’Ukraine du temps des tsars. Dieu sait pourquoi, elles ont été transférées en 1920 ! », a-t-il lancé. Et de rappeler qu’il se réservait le droit d’y intervenir militairement.
L’un des desseins stratégiques du président Poutine est de recréer une aire de tutelle russe autour de son pays. Ceux qui, comme l’Ukraine, esquissent la prétention d’y échapper doivent savoir qu’ils le paieront cher. Pour l’essentiel, c’est ce que Genève entérine.poutine-mutio

 

Publié dans Débats Idées Points de vue, International, Politique | Tagué , ,

Sénégal : Le fils de l’ex-président Abdoulaye Wade, dont il fut conseiller et ministre, prochainement devant la justice

Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin, pour "enrichissement illicite".
"Karim Wade reste en prison et sera jugé dans deux mois pour enrichissement illicite", a affirmé à l’AFP une source proche du ministère de la Justice sénégalais.

a1f7c817ec97da3d9febce5fc01bac63cf27cb87

Karim Wade, le fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade afp.com – Georges Gobet
Le juge d’instruction a signé "une ordonnance renvoyant" M. Wade, qui fut conseiller puis ministre de son père président (2000-2012), devant une cour spéciale qui le jugera, a-t-elle ajouté. D’autres prévenus, dont le nombre n’a pas été précisé, ont été renvoyés devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite, la CREI, une juridiction spéciale réactivée par le nouveau président Macky Sall après son élection en mars 2012 face à Abdoulaye Wade, selon la même source. Ils sont poursuivis pour "complicité d’enrichissement illicite, assistance et aide".
Au moins deux autres prévenus, dont un ancien conseiller en communication de Karim Wade, ont bénéficié d’un non-lieu. Plusieurs avocats de Karim Wade contactés jeudi par l’AFP ont indiqué n’avoir pas reçu de "notification officielle" du procès à venir du fils Wade.
Il avait été inculpé et écroué pour six mois le 17 avril 2013 à Dakar, accusé d’avoir acquis de manière illicite divers biens, dont des sociétés, des terrains et des véhicules, estimés à 694 milliards de francs CFA (1 milliard d’euros).
Il avait ensuite été à nouveau inculpé et maintenu en détention pour six mois supplémentaires le 16 octobre 2013, dans un autre volet de l’affaire concernant l’origine douteuse de 98,6 milliards de FCFA (plus de 150 millions d’euros) déposés, selon l’accusation, dans une banque à Monaco.
Et à quelques heures de la fin de l’instruction, un nouveau compte à Singapour, de 45 milliards de FCFA (plus de 68 millions d’euros), lui a été attribué cette semaine.
La source au ministère de la Justice n’a pas précisé le montant des sommes en cause, à l’origine douteuse, que l’accusation soupçonne désormais Karim Wade de posséder, mais la presse sénégalaise a rapporté jeudi que leur montant total avait été fortement revu à la baisse.Le Quotidien, généralement bien informé sur les dossiers de justice, parle de 178 millions d’euros au lieu de 1,2 milliard.
- Lettre à la Banque mondiale -
Les avocats de M. Wade ont écrit mercredi au président de la Banque mondiale (BM), Jim Yong Kim, pour dénoncer la "nouvelle accusation fantaisiste et mensongère" que constitue le nouveau compte à Singapour.
"Nous vous demandons de bien vouloir saisir immédiatement les autorités de Singapour pour rapatrier ces prétendues sommes d’argent qui existeraient dans ce prétendu compte", affirment-ils dans une lettre publiée par la presse locale.
Les conseils de M. Wade estiment que "suite à deux ans d’enquête au Sénégal et à l’étranger, les résultats démontrent l’inexistence de charges et de preuves contre notre client". Ils mettent ces accusations sur le compte d’une "manipulation grotesque pour (l’)empêcher de se présenter" à la présidentielle de 2017 contre le président Sall.
La BM collabore avec Dakar dans le cadre de l’initiative Star (Stolen Assets Recovery, pour la restitution des avoirs volés), qu’elle a lancée en 2007, en partenariat avec l’Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC).
Star vise à aider les pays en développement à recouvrer les avoirs détournés par des dirigeants corrompus. Karim Wade a refusé la semaine dernière de répondre aux questions des juges de la commission d’instruction de la CREI. "Les poursuites contre moi sont politiques et fantaisistes", a-t-il assuré dans une déclaration publique.
asidiki-kaba
Le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, avait déclaré mardi que Karim Wade aurait droit à "un procès juste et équitable" s’il était traduit en justice. "Tous ceux qui sont impliqués dans la traque des biens supposés mal acquis bénéficient de la présomption d’innocence, y compris Karim Wade".
Karim Wade, 45 ans, a eu d’immenses pouvoirs pendant la présidence de son père, au point d’être surnommé "ministre du Ciel et de la Terre" ou "ministre de l’Univers".
TV5 MONDE Dakar (AFP) – 18.04.2014 Par MALICK ROKHY BA © 2014 AFP

asidi kaba5818333-8674610

Sidiki Kaba,  ministre de la Justice : un défenseur opiniâtre des libertés
Publié dans Débats Idées Points de vue, International, Justice | Tagué , ,

Congo – Parc national des Virunga (le plus ancien d’Afrique ) : tentative d’assassinat sur le directeur de cette immense réserve, notamment des gorilles de montagne.

LE MONDE | 18.04.2014 |

Un attentat vise le directeur du parc congolais des Virunga

alemonde congo_74269859_74269858

Emmanuel de Mérode venait de déposer un dossier d’enquête sur le pétrolier britannique Soco
La protection de la nature est une activité à haut risque dans l’est de la République démocratique du Congo. En moins de vingt ans, plus de 140 gardes du parc des Virunga, réputé pour abriter le quart des derniers gorilles de montagne, y ont été tués.
Leur patron, Emmanuel de Mérode, a eu plus de chance. Victime d’une embuscade mardi 15 avril, le conservateur du plus ancien parc national d’Afrique a été grièvement blessé alors qu’il venait de quitter la capitale du Nord-Kivu. « L’attaque s’est produite aux environs de 17 heures à une trentaine de kilomètres au nord de Goma. M. de Mérode, qui était au volant de son véhicule, a été touché de trois balles tirées par des assaillants non identifiés », raconte l’un des porte-parole de l’armée congolaise, le lieutenant-colonel Olivier Amuli.
Une source proche de M. de Mérode relate que les tireurs étaient vêtus de treillis militaires, ce qui ne suffit pas pour désigner des suspects, tant les groupes armés pullulent dans la zone.
« Son état est stable. Il est hors de danger et commence à parler. Quand la plaie sera cicatrisée, il devrait être transféré en Belgique », assurait jeudi après-midi Norbert Mushenzi, le directeur adjoint de ce parc classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. Une plainte pour tentative d’assassinat a été déposée mardi à Kinshasa par l’Institut congolais pour la conservation de la nature, l’entreprise publique dont Emmanuel de Mérode est le directeur provincial.
COÏNCIDENCE TROUBLANTE
Personnalité appréciée localement pour son engagement auprès des populations vivant à l’intérieur de ce site de 800 000 hectares le long des frontières ougandaise et rwandaise, ce Belge d’ascendance aristocratique s’est fait de nombreux ennemis depuis sa nomination à la tête des Virunga en 2008. Une source régionale impliquée dans la conservation de l’environnement évoque trois pistes dans cette tentative d’assassinat.

DRC-GORILLAS

Celle de braconniers, qui voient leurs activités entravées par les quelque 400 gardes du parc, une véritable petite armée entraînée et équipée qui a payé au prix fort son engagement pour la défense de l’environnement. Celle de groupes armés opérant à l’intérieur du parc, principalement les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui se livrent au commerce du charbon de bois et se retrouvent régulièrement confrontés aux « rangers » des Virunga.
Et enfin, celle du groupe pétrolier britannique Soco International, qui a obtenu en 2011 de Kinshasa un permis d’exploration « à des fins scientifiques », un motif qui lui permet de déroger à l’interdiction de pénétrer dans une aire protégée.
« Coïncidence extrêmement troublante, M. de Mérode venait de déposer auprès du procureur de la République de Goma un dossier compromettant, résultant de mois – voire d’années – d’enquête sur Soco International, » a déclaré le député belge François-Xavier de Donnea au quotidien La Libre Belgique.
M. de Mérode avait en effet rendu le jour de son agression un dossier de dix pages, « consécutif à une réquisition d’information » de la justice congolaise. Une source proche de l’enquête explique que ce document revient sur « les menaces de mort et l’arrestation arbitraire dont a été victime en 2013 Rodrigue Mugaruka, l’un des chefs des gardes du parc, après son opposition à l’installation d’une antenne par la société Soco à l’intérieur des Virunga ».

alemonde congo parcimage001_6_0

Face aux protestations des défenseurs de l’environnement, Total et l’italien ENI, également détenteurs de concessions, ont renoncé à prospecter à l’intérieur du parc. Soco, qui a été visé en octobre 2013 par une plainte du Fonds mondial pour la nature (WWF) déposée devant l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), promet de son côté qu’elle ne mènera aucune activité dans les zones habitées par les gorilles de montagne.

int_036935_5064

Il ne reste que 880 gorilles de montagne en danger critique d’extinction
Sur son site Internet, la société britannique a publié, mercredi 16 avril, un communiqué condamnant l’attaque dont a été victime Emmanuel de Mérode, précisant qu’elle « ne cautionne aucun type de violence » et que « toute suggestion liant Soco à ce crime est totalement infondée, diffamatoire et hautement déplacée ».
Cyril Bensimon Journaliste au Monde

Parccongo.

Publié dans Débats Idées Points de vue, International, Nature, Police | Tagué , , , ,

Education – Laïcité à Marseille vu par Aurel

Le Monde 18/04/2014

aleminde laicité titre!cid_image002_png@01CF5B21

alemonde laicité!cid_image005_png@01CF5B21

Publié dans Education, Humour | Tagué , ,

Corée du Nord – Susceptibilité ? : Quand Pyongyang coupe court

akor2
Un coiffeur londonien, qui avait orné sa vitrine d’une affiche "irrespectueuse" mettant en scène le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a reçu la visite de deux émissaires de l’ambassade nord- coréenne exigeant le retrait de la représentation (source London Evening Standard).
Le Monde 19/04/2014
Publié dans Insolite, International | Tagué , , ,

Ukraine – Donetsk / manipulation : « grotesques » et « intolérables » selon John kerry

Le Monde.fr avec AFP | 19.04.2014

Obama « écœuré » par les tracts antisémites de Donetsk

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a fait part, vendredi 18 avril, de son « écœurement » face aux tracts antisémites distribués dans la ville ukrainienne de Donetsk.
Jeudi, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, les avait qualifiés de « grotesques » et d’« intolérables ». Selon Susan Rice, qui conseille le président américain sur les questions de sécurité nationale, ce genre de tracts « n’a pas sa place au XXIe siècle ».
Selon le Washington Post, ces tracts ont été distribués par trois inconnus près de la synagogue de Donetsk mardi, une ville en proie à une insurrection prorusse. Le texte appelle les juifs de la ville à s’enregistrer comme tels auprès des autorités séparatistes autoproclamées de la région, sous peine de déportation ou de voir leurs biens confisqués.
Les tracts sont signés par Denis Pouchiline, « gouverneur populaire » autoproclamé de Donetsk. Il a démenti être à l’origine de ce geste. Les médias ukrainiens évoquent une possible manipulation destinée à porter préjudice aux séparatistes, sans avancer de sources. Jeudi, le rabbin de Donetsk a évoqué une « provocation » et estimé que l’incident était clos.
Publié dans Débats Idées Points de vue, International | Tagué , ,

Vidéo – originalité : "360° Video Using 6 GoPro Cameras"

alemonde videoh_11_ill_4402791_feature5-625x330
Le jeune Allemand Jonas Ginter a eu l’ingénieuse idée de se filmer avec six caméras GoPro branchées simultanément, obtenant ainsi un "panorama sphérique" à 360° au rendu plutôt original.
Publié dans Médias | Tagué ,

" Le Mystère de Grimouville " : Un webdoc sur le mystère de Grimouville

Durant quatre ans, le petit village normand de Grimouville et ses 140 habitants ont été hantés par un mystère : d’étranges affiches marquées d’un numéro étaient placardées chaque semaine sur le mur du cimetière communal. Personne ne sait qui se cachait derrière celui que l’on surnommait "le Serial Colleur" ("colleur en série"), ni les raisons politiques ou artistiques de ses actes.
Malgré l’engouement médiatique suscité au début, le mystère s’est épaissi au fil des années. A la fin de 2012, Romain Jeanticou et Charles-Henry Groult, deux étudiants du Centre de formation des journalistes de Paris, ont mené l’enquête dans le village cotentin, pour finalement rencontrer le fameux "serial colleur".
Cette histoire est retracée aujourd’hui dans un remarquable webdocumentaire intitulé Le Mystère de Grimouville, mêlant vidéo et sens original de la narration. Après avoir été récompensé du prix INSIDE Web&Doc Figra 2013, le projet des étudiants a été financé grâce à une campagne de crowdfunding sur le site Kisskissbankbank. Les 3 300 euros du budget ont été réunis, rendant le projet réalisable.
Le Mystère de Grimouville est désormais en ligne sur France Bleu et sur Télérama.fr.
Le Monde 19/04/2014squelette marche

 

Publié dans Loisirs Tourisme, Médias | Tagué , ,

Lancement d’une campagne européenne anticorruption à ROME !

Anticor – 15 avril 2014 -
anti-293x300ANTICOR et LIBERA (ong italienne anti-mafia) lancent  une campagne citoyenne européenne dans le but de prévenir la corruption notamment par le non cumul des fonctions (publiques, privées, mandats et fonctions exécutives), protéger les lanceurs d’alerte, former un intergroupe parlementaire européen  dédié à la lutte contre la corruption et le crime organisé…  Cette campagne inédite se déclinera en plusieurs propositions en direction des citoyens et candidats et se déroulera autour de plusieurs rendez vous dont le premier pour le lancement se tient à ROME ce mardi 15 avril
Le sens de cette démarche est bien entendu de mettre l’accent sur la nécessité de mener au plan européen une lutte active et cohérente face au fléau de la corruption et ainsi de se réapproprier notre avenir commun ainsi que le titre l’indique.
Rendez vous sur le site de la plateforme numérique et bientôt plus d’informations sur le déroulement et les suites de cette grande mobilisation : http://www.restartingthefuture.eu
Par ailleurs, une pétition a été mise en place à ce sujet . Elle regroupe déjà plus de 47 000 signataires. Joignez-vous à ce mouvement et signez notre pétition en cliquant ici !
A NOTER : d’autres organisations comme la coordination EAU regroupant une quarantaine d’associations ont déjà décidé de rejoindre la campagne
corr13_logo_EN* précisions en Français sur les engagements de la campagne à l’issue du prochain Conseil d’Administration d’Anticor le 3 mai
Publié dans Justice, Politique | Tagué

Un long cri de désespoir

Bakchich – 16/04/2014 – Séverin Buzinet
La France a le blues, ne croit plus à rien, se bourre d’anxiolytiques et d’antidépressifs. C’est une donnée politique majeure, ça…
Episode de « french bashing » à l’anglaise : ces grands veaux de grands-bretons ricanent à la fausse nouvelle d’une interdiction des mails professionnels passé 18 heures. Réactions de la France, via ses médias : un démenti. Comme pour dire : surtout n’allez pas croire qu’on est des flemmards, on bosse à toute heure et sans entraves. Et si la bonne réponse était : ben oui, il serait grand temps de mettre des bornes à cet écrasement des cadres via la technologie moderne qui chauffe 24 heures sur 24 ? On n’est pas japonais. Vous non plus, d’ailleurs, à Londres : le Sunday closed, vous ne le laissez violer que par vos immigrés, et vous avez inventé le binge drinking et le hooliganisme éthylique des stades de foot pour émanciper le peuple et sa jeunesse, après son petit boulot à 5 livres de l’heure, pour 55% des heureux gamins de moins de trente ans qui en ont un. Et allez un peu voir comment les cadres allemands (donc : nos modèles vénérés) bouclent leur sacoche et leur PC à 17h57, réunion ou pas. Alors quoi ? La France n’a plus de couilles ? On a tellement peur d’être nationalistes qu’on se dénigre nous-mêmes pour pas fatiguer les autres…
Pas de nouvelles, mauvaises nouvelles
Rien n’est plus déprimant que d’ouvrir un journal français, dans le train, par exemple, ou en avion. Surtout si, en partance pour l’étranger, on a de la presse étrangère pour comparer. Tiens, pour en rester aux Anglais, d’un seul coup d’oeil, vous avez compris que la politique n’a pas la vocation à faire les « unes » des canards. Cela vient largement après le foot, le cul, le cul des footeux, les faits divers obscènes de préférence. Par exemple, aujourd’hui 15 avril, les headlines du Daily Mail (qui n’a pas la réputation d’être le pire torchon) sont sur les prédictions de 1964 (année de sortie de la Ford Mustang, célébrée au passage) qui se sont ou pas réalisées (par exemple, l’annonce de colonies sur la lune). Avec aussi un papier sur les habitudes pédophiles d’un énième éléphant du « Lib Dem ». En, Italie, il y a quatre quotidiens « sportifs », qui assurent l’essentiel des ventes quotidiennes. Pour Die Welt, l’équivalent de notre Monde, le sujet du jour est la tension en Ukraine, mais pour le Bild, déjà, l’hypothèse de chars russes sous la porte de Brandebourg n’a rien d’impossible ! Mais globalement, tout va bien, comme le déduit, dans Die Welt, un long papier sur les meilleures ventes des libraires allemands (triomphe des bouquins sur le « véganisme », la puberté des chiots – on aimait déjà beaucoup les bêtes, là-bas, en 1933 – et les « gender studies », qui suscitent plus d’engouement que de polémiques) – et la conclusion, sans arrogance aucune,  est : « L’Allemagne n’a pas de problèmes. Et ça, c’est un problème. » Effectivement, elle s’est dotée enfin d’un smic – 8,50 euros l’heure partout, si tout va bien, dans deux ans. Rappel : en France, 9,54 euros. Pauvre de nous…
Lire: Germaine (Cousine)

252

Je suis sûr que, lorsque des étrangers regardent la « une » de nos quotidiens avant d’atterrir à Roissy, ils sont pris d’une grande bouffée d’inquiétude et appellent leur assureur. Les optimistes inconscients viennent se gaver de blanquette et visiter le Louvre. Les plus pessimistes demandent à l’hôtesse s’il est possible de faire demi-tour. Vont-ils prendre le risque de mettre les pieds dans une démocratie vacillante, au bord de la faillite financière, un pays sinistré peuplé par des mendiants et agité par des bonnets rouges qui sèment impunément les feux de pneus au pied du matériel public, et où, paraît-il, les feux de la révolution prolétarienne couvent sous une marée de drapeaux couleur de sang ?
S’ils tombent sur le Figaro, en plus, ils découvriront qu’on y persécute les chrétiens en rendant obligatoire la sodomie, qu’on libère les prisonniers par vagues entières, et qu’on naturalise les voleurs de poules par paquets de mille. Rappelons tout de même, à ce propos, que la France est le pays d’Europe qui a le plus bas flux d’admission d’immigrants, avec moins de 0,5% de sa population. Une bonne chose de faite, que peu de journaux ont faite, et qu’on n’a pas entendue à la télé. Et s’ils poussent jusqu’à  ouvrir Figarovox, cette petite perle de haine nacrée où se succèdent sans relâche des « chroniqueurs » virulents dont l’ « expertise » est reconnue jusqu’au coin de leur rue, ils seront convaincus qu’on est à l’agonie, économiquement, politiquement et culturellement parlant. Sauf évidemment les malheureux riches, qui trouvent d’abondants échos de la Fashion Week jusque dans Libération, qui est un journal, et pas une trottinette, au cas où vous auriez des doutes. Au fait, j’oubliais : nous sommes un pays raciste, la preuve, dix-huit vieillards ont élu à l’Académie un Finkelkraut qui compte les blacks dans notre équipe de foot (quelle idée de con ! il n’avait qu’à compter les blancs !) et qui défend le plus-que-parfait de l’indicatif et du subjonctif contre les attaques de l’islamisme radical. Plus-que-parfait, ça serait pas de l’eugénisme, ça ? Vite, mon lance-flamme, un intello déviant, un peu juif mécréant de surcroît, ça se carbonise !
Publié dans Débats Idées Points de vue

Le parquet traque le magot du diplomate favori de Sarkozy

Le Canard Enchaîné du 16 avril 2014 – H. L.
h-20-2413339-1298316398Le parquet de Paris recherche à travers toute l’Europe l’origine des liasses de billets trouvées, l’été dernier, par des douaniers dans le sac de voyage de Boris Boillon. Ce jeune diplomate sarkozyste reconverti dans les affaires transportait 350 000 euros en coupures de 10 100 et 500, plus 40 000 dollars.Le procureur François Molins a ainsi adressé des demandes d’entraide judiciaire à la Belgique, à la Roumanie et même à la Finlande – un pays qui apparaît pourtant rarement dans les enquêtes financières.  Le proc s’intéresse en particulier aux comptes bancaires qu’ont ouverts dans ces pays Boillon et divers intermédiaires, parmi lesquels figure une société roumaine de BTP.
En prime, les enquêteurs ont mené, voilà quelques mois, une perquisition soignée dans les bureaux parisiens de la société de conseil Spartago, créée par Boillon au lendemain de la présidentielle de 2012. De nombreux documents informatiques ont été saisis et sot aujourd’hui en cours d’analyse.
Les magistrats se montrent d’autant plus curieux que ce transporteur de fonds haut de gamme a joué un rôle de premier plan dans l’entourage de Sarko. Avant d’être bombardé ambassadeur de de France en Irak puis en Tunisie, Boillon jouait les missi dominici de son patron en Libye, où le guide Kadhafi le surnommait affectueusement "mon fils". Surtout, Boillon  a débité aux enquêteurs des explications abracadabrantesques pour justifier la provenance de son magot. Bref, comme Claude Guéant et la soi-disant vente de ses tableaux, les explications sur la provenance de ce pactole ne semblent pas très claires.jpg_BakSept11fautemorale1-b65f6L’argent proviendrait de sociétés irakiennes qui ne disposaient que d’argent liquide pour payer ses précieux conseils. Détail étrange, certains billets portaient des traces de terre. Une partie d’entre eux se trouvaient dans "une mallette enterrée à côté de [s]a cave", a répondu, sans cille, ce nouveau disciple d’Harpagon. Mais, aujourd’hui, M. l’Ambassadeur n’est pas près de revoir sa chère mallette…
Publié dans Justice | Tagué ,

Elections européennes – Eutopia Magazine, nouveau webzine européen

A l’approche d’élections européennes qui risquent de voir encore progresser les partis eurosceptiques, quatre éditeurs européens viennent d’inaugurer une revue en ligne multilingue, baptisée Eutopia, ayant pour ambition de replacer l’Europe au centre du débat intellectuel.

aeutopia lancementG_oAPIm9

En ligne depuis le 9 avril, Eutopia Magazine a été lancé conjointement par les éditions Laterza en Italie, Seuil en France, Editorial Debate en Espagne et Fischer Verlag en Allemagne.
Soutenue par Telecom Italia et dirigée par Eric Jozsef, correspondant de Libération à Rome, Eutopia se veut une "agora en ligne", un espace commun de discussions et de réflexions pour penser l’Europe.
Vingt-cinq ans après le lancement de Faire l’Europe, première collection de livres émanant d’un comité de lecture européen (notamment Critica, Laterza et Le Seuil), Eutopia accueille les contributions d’universitaires, d’écrivains, de photographes et d’artistes. Au sommaire du premier numéro, le thème majeur de l’immigration, avec notamment les analyses de l’historien Paul Collier et de la juriste Costanza Margiotta.
ajacques-le-goff-est-mort_b58006ddadc9ca6fe59f4541df25f9b9Chacune des contributions est disponible en deux versions – la langue d’origine de l’auteur et l’anglais – et sera ouverte aux commentaires. Notamment le texte de l’historien français Jacques Le Goff, mort le 1er avril, sur les racines médiévales de l’Europe.
Le portfolio d’un photographe vient à chaque fois illustrer le thème choisi, comme celui de Davide Monteleone sur l’île sicilienne de Lampedusa. Les prochains grands thèmes abordés seront l’Etat-providence, la démocratie et l’exception culturelle. D’autres maisons d’éditions, universités et centres de recherches sont appelés à rejoindre l’aventure.
Le Monde 18/04/2014
Livres  : Sources

ajacques le goff et l'europé

ajacques Le Goff banquier

Publié dans Culture, Débats Idées Points de vue, Europe, Médias | Tagué , , ,

La Blague de Sauveterre de Béarn – l’amour de l’argent …

Sud-Ouest

ablague l'amour est dans le pré

 

Publié dans Humour, Médias | Tagué ,

Cancer en entreprise – 3e rapport de l’Observatoire sociétal

Cancer et travail

Un tiers des actifs malades d’un cancer ont quitté ou perdu leur emploi deux ans après le diagnostic, selon les chiffres révélées par la Ligue contre le cancer, qui a publié le 17 avril le 3e rapportde l’Observatoire sociétal des cancers, lequel s’appuie sur des études inédites.
acancer34374526_cancerfatigue_
Onze pour cent des personnes en activité se sont senties pénalisées au travail à cause de leur cancer
Le Monde 18/04/2014

 

Publié dans Santé, Travail | Tagué , ,