L’ex-patronne d’Areva Anne Lauvergeon – "La Femme qui résiste" (Plon).

 Nouvel Obs  11-04-2012 Par Julien Martin

Sarkozy à Lauvergeon : "Ça te dit ministre et EDF ?"

 L’ex-patronne d’Areva raconte comment elle a éconduit le chef de l"Etat en 2007, dans un livre à paraître dont "le Nouvel Observateur" publie un extrait
Anne Lauvergeon
La scène est contée par Anne Lauvergeon dans son livre à paraître le 16 avril, "La Femme qui résiste" (Plon). "Les quelques jours qui précèdent son entrée à l’Elysée, Nicolas Sarkozy reçoit dans un hôtel particulier pour constituer le futur gouvernement de François Fillon", écrit-elle.
Un gouvernement dans lequel le nouveau président tient à voir figurer le nom de l’ancienne collaboratrice de François Mitterrand. " Il attaque bille en tête en me demandant quel ministère je veux. Ma position a le mérite de la clarté : je ne veux pas être ministre, je souhaite rester chef d’entreprise chez Areva."
Mais Sarkozy ne goûte guère qu’on lui résiste. Il insiste, quitte à marchander :
Je sais, je sais, j’ai compris le message, mais écoute : tu es ministre 18 mois. Allez, un an. ça te va, un an ? Et puis après, tu auras l’entreprise que tu veux."
Rien n’y fait, alors il se montre plus précis : " Ça te dit EDF ? Tu fais un an et tu deviens patronne d’EDF." Lauvergeon rétorque qu’elle ne conçoit pas l’engagement politique ainsi.
Réponse du tac au tac : Voyons, Anne, l’important, ce n’est pas la politique ou les mandats, c’est la proximité avec moi !"
Finalement débarquée en 2011 d’Areva, Lauvergeon confie aujourd’hui la véritable raison de son refus : "La vérité est que je ne peux pas lui avouer : non, non, non, pas avec toi ! Je suis tout sauf sectaire. Mais je n’imagine pas une seconde rejoindre le gouvernement de Nicolas Sarkozy."
 
About these ads

À propos de kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cette entrée, publiée dans Politique, est taguée , . Bookmarquez ce permalien.