France – Nicolas Sarkozy au fond du Puy

Le Canard enchaîné  9/14 mars 2011 n° 4715

Malmené dans les sondages, boudé par l’électorat traditionnel de la droite, Sarkozy n’a rien trouvé de mieux pour se requinquer qu’une tournée des lieux du culte catholique.

Le pieux marathon a commencé le 3 mars par une visite de la cathédrale du Puy-en-Velay destinée à célébrer l’ « histoire de France » et son « héritage chrétien ». la destination était particulièrement bien choisie : Sarkozy est le premier chef d’Etat français à visiter le sanctuaire du Puy depuis la venue du maréchal Pétain, soixante-dix ans et un jour plus tôt le 2 mars 1941 …

Le chemin de croix Sarkozyste doit se poursuivre dans les prochaines semaines à la cathédrale de Reims, à l’abbaye de Cluny et – il ne manquait plus que ça – à Domrémy la pucelle, le village natal de Jeanne d’Arc.

Le Président compte sûrement y entendre des voix divines qui lui commanderont de bouter ses adversaires hors des urnes … Entretemps, Sarkozy aura aussi renouvelé ses dévotions au Vatican, où il doit se rendre, le 30 avril pour assister à la béatification de Jean-Paul II. Une grande fiesta à laquelle vont assister des milliers d’électeurs – pardon de pèlerins – français.

Mais l’Elysée ne saurait s’arrêter en si bon chemin. Histoire de perdre aucune voix, le Président aura à cœur de faire les mêmes génuflexions devant les autres religions. On devrait donc voir successivement Sarkozy en pèlerinage à La Mecque, en prières au Mur des lamentations, plonger dans les bains sacrés des bords du Gange, cueillir le gui avec les druides de la forêt des Carnutes, prédire l’Apocalypse avec les Témoins de Jéhovah et faire de la lévitation chez les raéliens. Au moins avec ces derniers, il n’aura plus besoin de talonnettes.

H.L.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.