Opération Payback (« payback is bitch ») – Les Anonymous attaquent l’Hadopi

Le groupe d’internautes a décidé d’attaquer le site de la Haute autorité dans le cadre de son opération Payback afin de « protéger les libertés ».
Le groupe d’internautes Anonymous a décidé de désigner comme « cible » le site de la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), dans le cadre de leur « opération Payback ».
Le site Hadopi.fr a été « ajouté comme cible » dès « vendredi 11 mars » et « a subi de très gros ralentissements ce week-end », selon un Anonymous interrogé par Nouvelobs. Toutefois, le site est toujours en ligne.
Hadopi.fr serait donc victime d’une attaque de déni de service (DDoS) via le logiciel LOIC mis en place par les Anonymous. Ce logiciel permet à n’importe quel internaute de lancer une tentative de saturation d’un site via de très nombreuses requêtes, jusqu’à son blocage.
Interrogé sur le pourquoi de cette attaque, un Anonymous explique simplement : «  il s’agit de protéger les libertés et la vie privée. Si nous laissons ce genre de lois se mettre en place et se multiplier, c’est la porte ouverte à la censure « .
Contacté par Nouvelobs.com, le secrétaire général de l’Hadopi, Eric Walter, concède : « pour l’instant tout va bien, le site est encore en ligne ». « S’il tombe [est mis hors ligne], nous verrons bien ce que nous ferons », conclut-il.
Depuis ses débuts en septembre 2010, l’opération Payback (ou « payback is bitch ») a visé et mis hors ligne de nombreux sites web liés aux droits d’auteur, dont les associations RIAA et BPI et les cabinets d’avocats ACS: Law et Davenport Lyons.
Nouvel Obs 14 mars 2011  Boris Manenti – Nouvelobs

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Internet, Médias, Résistance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.