Piratage des distributeurs de billets de banque : une méthode inédite

Sud-Ouest 07 avril 2011
C’est un dispositif encore jamais vu et extrêmement sophistiqué qui a été découvert à Lyon. Deux Bulgares ont été arrêtés alors qu’ils l’avaient installé sur un distributeur automatique
La division financière de la PJ de Lyon vient de découvrir un nouveau système de piratage de distributeurs automatiques de billets (DAB). Il s’agit d’une plaque grise en métal de 20 cm sur 20, dotée d’une coque en plastique vert. Le dispositif se fixe à l’adhésif, au millimètre, sur une façade de distributeur, en masquant les derniers dispositifs de sécurité imaginés par les banques. » explique Le Progrès ce jeudi.
Deux Bulgares ont été arrêtés fin mars à Lyon alors qu’ils avaient installé sur un distributeur de billets ce système de piratage inédit.
Le quotidien qui a révélé l’affaire explique que leur dispositif comprenait aussi une mini-caméra et un lecteur de bande inséré dans un bec d’entrée de carte.

De telles plaques, parade aux dispositifs anti « skimmer » de copie de données des cartes, n’avaient jusqu’alors jamais été vues.

« C’était transparent pour l’utilisateur », qui récupérait ses billets sans s’apercevoir que sa saisie de codes avait été filmée et sa carte copiée, a indiqué la direction interrégionale de la police judiciaire, qui a procédé aux interpellations et mène l’enquête.

Les deux Bulgares, 29 et 32 ans, ont été interpellés le 28 mars après la pose de leur système de piratage alors qu’ils regagnaient leur hôtel, où ont été retrouvés un ordinateur et plusieurs téléphones portables, en cours d’expertise.

Ils ont été mis en examen pour escroquerie en bande organisée et écroués.

Les dispositifs utilisés par les délinquants pour pirater les DAB sont de plus en plus ingénieux : « ça continue, personne n’est à l’abri », a confié un enquêteur de la Division financière au Progrès

 
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Police, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.