Japon – Le périmètre élargi autour de la Centrale de Fukushima : refusant son évacuation un centenaire d’Iitate se suicide

TV5 Monde TOKYO (AFP) – 14.04.2011 08:12

Fukushima: un centenaire se suicide plutôt que de devoir quitter sa maison

Un homme de 102 ans s’est suicidé dans un village proche de la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon) parce qu’il ne supportait pas d’avoir à évacuer sa maison, a rapporté jeudi l’agence de presse Jiji.
Le centenaire, qui était le doyen du village d’Iitate, situé à 40 kilomètres du site atomique, s’est donné la mort après avoir discuté de l’évacuation avec sa famille, a indiqué l’agence, citant des responsables de la localité.
« Avant le suicide, le plus vieux résident de la communauté a abordé le sujet avec des membres de sa famille, ont déclaré des responsables, qui soupçonnent le vieil homme d’avoir été déprimé à l’idée de devoir quitter son domicile », a ajouté Jiji.
Iitate est l’une des cinq localités que le gouvernement nippon a ajoutées cette semaine à la zone d’exclusion de 20 kilomètres déjà en place autour de la centrale, en raison des risques de radioactivité.
Des dizaines de milliers de personnes ont déjà été contraintes d’évacuer cette ceinture entourant Fukushima Daiichi (N°1) lorsque les réacteurs endommagés par le passage du tsunami le 11 mars ont commencé à rejeter des fumées radioactives.
Un responsable d’Iitate, interrogé par téléphone, a confirmé le décès du centenaire, mais a déclaré qu’il n’avait « pas pu confirmer s’il s’agissait bien d’un suicide ».
© 2011 AFP
Des habitants dans un refuge, le 15 mars 2011, 4 jours après la catastrophe, à Minamisanriku au Japon.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.