Insolite – « L’arum titan », au pistil de près de deux mètres, s’est ouvert au jardin botanique de Bâle

 L’arum titan, une des plus grandes fleurs, a éclos en Suisse

 Des visiteurs observe la foraison  au jardin botanique de Bâle en Suisse le 23 avril 2011
 Un arum titan, également appelé le « pénis de titan » et considéré comme une des plus grandes fleurs au monde, s’est ouvert dans la nuit de vendredi à samedi au jardin botanique de Bâle.
La fleur qui a éclos en Suisse se compose d’un pistil long de près de deux mètres, et d’une couronne de couleur violet pourpre : elle a commencé à frémir vendredi soir vers 22H00 (20H00 GMT), a raconté un photographe de l’AFP.
Cette plante tropicale pousse habituellement dans la forêt de Sumatra en Indonésie et mesure généralement entre 1,5 et trois mètres, selon le jardin botanique de Bâle où des milliers de personnes s’étaient rendues pour assister à cet évènement rare.
L' »Amorphophallus titanum » est connu pour sa taille exceptionnelle, mais aussi pour son odeur de charogne. Une fois éclose, la fleur dégage en effet des senteurs cadavériques pour attirer les insectes qui la pollinisent. Et pour être sûre que ces derniers la repèrent, la plante réchauffe son pistil de neuf degrés.
En outre, afin de pouvoir entamer sa première floraison, le tubercule de la plante doit peser environ vingt kilos. Ainsi, en Suisse, le tubercule a eu besoin de 17 ans pour atteindre ce poids.
Mais une fois éclose, la fleur se fane en quelques jours, parfois même en une seule nuit, préviennent les botanistes suisses. Le tubercule ne meurt toutefois pas, et donne même habituellement une nouvelle fleur trois ans après sa première floraison. La plante apprécie les milieux humides, ainsi que les températures allant de 23 à 33 degrés Celsius.
Elle est considérée comme menacée par les scientifiques. Il en existe 134 exemplaires dans les jardins botaniques de plusieurs pays, la plupart aux Etats-Unis (78).
 GENEVE (AFP) – 23.04.2011 TV5 Monde © 2011 AFP
 
 
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Nature, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.