Le beurre de karité : un patrimoine

Univers nature 30 avril 2011
Bio par nature, non traité, non raffiné, matière première. Les femmes d’Afrique veillent fermement sur le patrimoine que constitue le karité, arbre de vie aux multiples vertus et qui pousse à l’état sauvage, sans pesticides ni fertilisants, en savane arborée (il n’existe à l’heure actuelle aucune plantation de karité).
Le beurre de karité traite et soigne de nombreux problèmes de la peau mais aussi du cuir chevelu …
Depuis des millénaires, les africains préparent le beurre de karité en débarrassant les fruits de leur pulpe par fermentation.

L’amande, blanchâtre, fraîche, libérée de sa coque est réduite en pâte par pilonnage, puis plongée dans des marmites d’eau bouillante.
Une fois refroidie, la graisse surnage et la pâte huileuse recueillie est malaxée pour donner un extrait végétal: Un karité de qualité exceptionnelle, ayant conservé l’intégralité de ses propriétés.

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Nature, Santé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.