Brésil : un nouveau code forestier favorisant la déforestation

Notre planète  27 mai 2011
Jusqu’à récemment le Brésil bénéficiait d’un code forestier, établi en1965, qui permettait de limiter l’usage agricole des terres en obligeant les propriétaires de forêts à en préserver une partie. Ce dispositif protégeait également des zones sensibles comme les rives des fleuves, les sommets et les coteaux des collines. Toutefois, ces dispositions pourraient être en train de vivre leurs dernières heures. En effet, d’après le WWF, le gouvernement brésilien s’apprête à faire voter une réforme du code forestier, élaborée par un défenseur du lobby agricole, Aldo Rebelo. Or, cette révision prévoit notamment une amnistie pour les déforestations antérieures à 2008 ainsi que des zones de protection légale réduites.

De fait, après deux ans de discussions opposant écologistes et lobbying agricole, le nouveau code forestier a été approuvé par 410 voix contre 63 et dix abstentions au sein de la Chambre des députés. Le projet de loi doit encore être approuvé par le Sénat. En attendant, eu égard au record enregistré au cours du mois d’avril 2011, ce flou juridique s’est avéré un terrain propice à la déforestation. En effet, durant ce mois, 593 km2 ont été déboisés, soit une surface six fois plus grande que lors de la même période en 2010 selon les chiffres officiels. Dans ce contexte, le WWF a souhaité rappeler que le brésil ne dispose actuellement d’une couverture forestière que sur 4 % de son territoire.

Cécile Cassier

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, International, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.