Alain Juppé, ministre des affaires étrangères, se fait entendre …

 Juppé prive Sarkozy de « Monsieur Françafrique »
Nouvel Obs Publié le 01-06-11 à 18:34   
A l’occasion de son déplacement en Côte d’Ivoire, où il s’est rendu le 21 mai pour assister à l’investiture d’Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy avait prévu d’emmener avec lui l’avocat et homme d’affaires Robert Bourgi,symbole absolu de la « Françafrique » avec laquelle il prétendait rompre !
En apprenant la nouvelle, Alain Juppé a sursauté. Lors de l’un de ses entretiens réguliers avec le chef de l’Etat, le ministre des Affaires étrangères l’a finalement convaincu de renoncer à ce projet.
Héritier du « Monsieur Afrique » du gaullisme Jacques Foccart, et ancien conseiller de Chirac, Bourgi est aujourd’hui encore l’un des conseillers officieux de l’Elysée pour l’Afrique. Il s’était notamment illustré en se vantant d’avoir eu la peau de Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la Coopération, qui avait eu le malheur de critiquer le président gabonais Omar Bongo

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.