Solvabilité des Etats-Unis – Dette publique : avertissement !

L’agence de notation Moody’s lance un avertissement aux Etats-Unis
L’agence de notation Moody’s a averti, jeudi 2 juin, le Congrès américain qu’elle envisagerait d’abaisser la note de solvabilité des Etats-Unis si les élus et le gouvernement ne parvenaient pas rapidement à un accord permettant de relever le plafond de la dette publique.
Moody’s Investors Services « prévoit de placer la dette de l’Etat fédéral américain sous surveillance en vue d’un éventuel abaissement en cas d’absence de progrès [des négociations] sur le relèvement du plafond de la dette dans les semaines à venir », indique un communiqué de l’agence. Moody’s précise que cet avertissement est motivé par le fait qu’il y a un « risque très faible mais croissant de défaut passager » des Etats-Unis sur leurs obligations.
La dette publique américaine soumise au plafond du Congrès a atteint mi-mai la limite légale au-delà de laquelle l’Etat ne peut plus augmenter son endettement (14 294 milliards de dollars). Le Trésor des Etats-Unis demande aux élus depuis janvier de relever ce plafond. Il a mis en œuvre depuis le début du mois de mai un certain nombre de mesures exceptionnelles lui permettant de continuer à émettre des obligations sans augmenter l’endettement net de l’Etat.
Selon ses estimations cependant, il ne pourra plus continuer à fonctionner de la sorte au-delà du 2 août, date à partir de laquelle il devrait se retrouver en défaut de paiement sur certaines obligations arrivant à échéance. Pour l’heure, les négociations entre le gouvernement et le Congrès sur la question du relèvement de la limite de la dette sont dans l’impasse.
LEMONDE.FR avec AFP | 02.06.11

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.