LA FOLIE NOUS GUETTE!

VIA Françoise Simpère

Pour rendre folles leurs victimes, les manipulateurs mentaux adorent leur donner des ordres contradictoires, genre « Venez à 8h pile » et, lorsqu’elles se présentent à cette heure matinale « Que venez-vous me déranger si tôt? »; Leur faire faire un travail urgent, puis jeter le résultat de ce travail à la poubelle sitôt remis. A ce régime, les personnes ne tardent pas à péter les plombs ou sombrer dans la dépression.
Alors faites gaffe aux messages que vous entendez ou voyez en ce moment:

  • « Mangez cinq frujits et légumes par jour » / « Gare à la bactérie tueuse qui infeste les fruits et légumes » (affirmation non prouvée mais angoissante malgré tout)
  • Il est URGENT de RALENTIR
  • Développement/ Durable
  • Nous devons CREER des emplois/ nous ne remplacerons pas un fonctionnaire sur deux parti à la retraite
  • Fini le bling-bling/ Les palaces 5 étoiles font le plein
  • Les agriculteurs frappés par la SECHERESSE/ Les PLUIES ont ruiné 80% des récoltes
  • Il a la voiture, il a le pouvoir, il aura la femme/ il avait la Porsche, il a eu la femme, il est allé en prison
  • Nous devons tendre à une société plus sobre/ Consommez pour relancer la croissance
  • Le PS uni pour la prochaine campagne présidentielle/ chaque jour de nouveaux candidats pour les primaires

La folie nous guette, car ce monde est fou, et les contradictions apparentes soulignent juste les intérêts contraires qui s’affrontent.
Dans le genre absurde, même si ces morts sont évidemment d’une grande tristesse, la panique provoquée par les 22 victimes (à l’heure où j’écris) de la mystérieuse bactérie intestinale, et les sommes que l’on va débloquer pour indemniser les uns et les autres contrastent cruellement avec l’indifférence que suscitent les 3 millions de morts, en majorité des enfants, causées par l’absence d’eau potable et de sanitaires dans les pays pauvres. Ce qui n’a pas empêché les Etats-Unis et le Canade de s’abstenir de voter la résolution de l’ONU affirmant que le droit à une eau saine est un droit humain. Par crainte que ne soit un jour interdite la commercialisation de l’eau, source d’immenses bénéfices, que ce soit pour les entreprises qui vendent de l’eau en bouteilles ou les fournisseurs d’eau aux villes: chaque fois qu’une commune revient à une régie municipale et renonce aux sociétés privées, le prix du m3 baisse…

A propos Frédéric Baylot

MÉDITACTION, BANDE DESTINÉE & POLÉTHIQUE « Fer senzill i lleuger, per més serenitat i alegria. » http://frederic.baylot.org/
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Droit de l'humain, Ecologie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.