Nouvelle-Zélande – Mort d’une icône Kiwi

WELLINGTON (AFP) – 07.06.2011
Mort du mouton le plus célèbre de Nouvelle-Zélande
Le mouton le plus célèbre de Nouvelle-Zélande, devenu une star pour avoir été retrouvé à l’état sauvage six ans après sa disparition, est mort ce week-end, a annoncé mardi son propriétaire, dans ce pays qui compte 10 fois plus d’ovins que d’humains
Le mouton Shrek en 2004, couvert de sa toison de laine après avoir été retrouvé, six ans après sa disparition
Le mouton le plus célèbre de Nouvelle-Zélande, devenu une star pour avoir été retrouvé à l’état sauvage six ans après sa disparition, est mort ce week-end, a annoncé mardi son propriétaire, dans ce pays qui compte 10 fois plus d’ovins que d’humains.
Shrek, de race mérinos, s’était échappé du troupeau en 1998 et a été retrouvé six ans plus tard dans une grotte de montagne, doté d’une toison qui le faisait apparaître trois fois sa taille.
Le mouton était alors devenu une célébrité dans ce pays qui compte 4,3 millions d’habitants et près de dix fois plus d’ovins.

Sa tonte avait été retransmise en direct à la télévision, une opération qui avait permis de récupérer 27 kg de laine, soit six fois plus que la quantité récupérée après une tonte « normale ».
L’animal avait été amené par avion à Wellington, pour être présenté à Helen Clark, qui était alors Premier ministre de Nouvelle-Zélande, et au parlement. Il était devenu le héros de plusieurs livres pour enfants et avait participé à de nombreuses opérations visant à récolter de l’argent pour des causes humanitaires.
« C’était juste un mouton normal. Puis il a manqué à l’appel et lorsqu’on l’a retrouvé, il est devenu le chouchou du pays », a déclaré son propriétaire John Perriam, à la télévision néo-zélandaise. « Il avait une personnalité incroyable », a-t-il ajouté
Agé de 16 ans, il était en mauvaise santé et a dû être euthanasié, a ajouté John Perriam.
Josie Spillane, de l’association « Soignez les enfants », a souligné qu’il était impossible d’évaluer les sommes récoltées grâce à cet animal. « Au final, c’est la mort d’une icône Kiwi (Néo-Zélandaise : ndlr), a-t-elle dit au Southland Times.
Selon la presse, une messe sera célébrée en souvenir du mouton sera dite cette semaine dans l’église du Bon berger à Tekapo (centre de l’île du sud).
 TV5 Monde  © 2011 AFP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.