Etats-Unis – Booz Allen Hamilton : Les Anonymous s’attaquent à une entreprise proche du Pentagone

 Les Anonymous s’attaquent à une entreprise proche du Pentagone

90.000 e-mails et leurs mots de passe appartenant à l’entreprise Booz Allen Hamilton ont été publiés par le collectif.
Le collectif de Anonymous a publié une liste de plus de 90.000 adresses e-mails accompagnées de leurs mots de passe appartenant à Booz Allen Hamilton, une entreprise qui conseille notamment le ministère américain de la Défense. Anonymous a affirmé avoir dérobé ces données depuis un serveur non protégé de Booz Allen Hamilton.
« Anonymous affirme avoir effacé 4 gigaoctets de codes source, révélant ainsi des informations susceptibles de les aider à attaquer le gouvernement américain et ses contractuels », a expliqué l’entreprise de sécurité Sophos sur son blog, précisant que la véritable victime de cette intrusion était « le gouvernement américain ».
Booz Allen Hamilton a confirmé mardi après-midi avoir subi une « attaque illégale contre son système informatique ». La société « a confirmé que la publication sur internet hier de certains dossiers de données résultait d’une attaque illégale ».
Les Anonymous, une « menace » ?
« Nous menons un examen complet de la nature et de l’étendue de l’attaque. Pour le moment, nous ne pensons pas que l’attaque soit allée au-delà de données liées à un système de gestions de formations d’une agence gouvernementale », a précisé Booz Allen Hamilton. La société a précisé qu’elle avait pour politique de ne pas communiquer sur ce genre de sujets, mais qu’elle avait décidé cette fois-ci de déroger à la règle vu toute la « publicité » donnée à l’incident.
Le groupe des Anonymous est considéré par l’Otan comme une « menace » en raison des risques de piratage ou de blocage informatique qu’il fait peser sur les systèmes de l’Alliance atlantique.
Parfois qualifié de « Robin des Bois » informatique, les Anonymous se sont fait connaître notamment par des attaques contre les sites de cartes de crédit américaines Visa et MasterCard, en réponse à leur décision de bloquer les versements au site de publication d’informations confidentielles WikiLeaks. Ce collectif a déjà été visée par des opérations policières aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie.
Publié le 14-07-11 à 09:26   Nouvel Obs  avec AFP  
Un anonymous en Allemagne
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Internet, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.