@rrêt sur images – Guerre de Libye : deux journalistes (et un général) se lâchent

Gazette n° 186
Trop chères, les guerres de Libye et d’Afghanistan ? Trop chères, et bancales, mal pensées, mal préparées ?
 Ce sont de hauts gradés, qui l’affirment, à voix de plus en plus haute. L’un d’eux, le général Vincent Desportes, ancien patron de l’Ecole de guerre, a même été « réprimandé » par le gouvernement, l’an dernier, pour avoir critiqué (pourtant poliment) la guerre d’Afghanistan. Heureusement pour le pouvoir, la presse française, elle, n’a pas la dent si dure. Pourquoi ?
Sur notre plateau, le spécialiste militaire du Point, Jean Guisnel, l’admet: pour ne pas casser le moral de l’armée. Les critiques, ce sera pour plus tard. Face à lui, le général Desportes n’en démord pourtant pas, et formule une critique (lumineuse) de la guerre de Libye.
Quand des journalistes et un général se lâchent, on en apprend, des choses ! On apprend que l’envoi du porte-avions « Charles de Gaulle » n’était pas forcément nécessaire, mais qu’il faut bien l’occuper. Qu’il ne faut jamais croire un chef militaire sur parole. Qu’un million par jour pour une guerre n’est pas cher payé, si ce n’est pas « une guerre débile ». Débile ? Mystérieuse, en tous cas, avec ces largages d’armes aux rebelles par la France, à la limite de la légalité. Autant de choses que vous n’apprendrez pas ailleurs. Notre émission est là (1). Et notre dossier Libye est ici (2).

Mesure-t-on bien l’ampleur des révélations sur Murdoch, et son emprise sur la vie politique britannique ? Ses complicités dans la police ? La terreur qu’il inspirait aux ministres ? Le gouvernement britannique, parait-il, envisage dans l’affolement des lois anti-concentration de la presse. Il serait temps. Peut-être la France s’en inspirera-t-elle. Tous ces enjeux sont expliqués ici (3). Et notre dossier Murdoch est là. (4)

Daniel Schneidermann asi@arretsurimages.eu
(1) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4186
(2) http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=251
(3) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4187
(4) http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=251

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.