Autoroutes – Les tarifs des péages explosent : Avec l’accord de l’Etat, les prix ont augmenté de 2,24% cette année.

20minutes Créé le 29/07/2011

TRANSPORTS – Les écarts de prix entre les tronçons se creusent…

Les millions de Français qui prendront la route ce week-end doivent préparer leur monnaie. Car ils devront débourser davantage que l’année dernière pour pouvoir circuler sur le réseau autoroutier, selon une enquête publiée vendredi par Libération.
52 euros pour 501 kilomètres
Avec l’accord de l’Etat, les prix ont augmenté de 2,24% cette année. Pour aller de Bordeaux à Paris, il vous faudra donc débourser 52 euros pour 501 km soit «5% du Smic», note le quotidien.
Et pour se rendre de la capitale à Tours, il en coûtera 21,50 euros à l’automobiliste pour 239 kilomètres.
Ecarts de prix
Les autoroutes ont été privatisées en 2005. Sur 11.450 kilomètres de réseau, plus de 8.800 sont aujourd’hui payants, contre 1.000 kilomètres il y a quarante ans.
Et les tarifs ont explosé avec des écarts de prix considérables. L’autoroute entre Paris et Bordeaux est ainsi deux fois plus chère que celle entre Nancy et Lyon.
Il faut dire que les sociétés d’autoroute « ont fortement augmenté leurs prix sur les tronçons les plus fréquentés et levé le pied sur les autoroutes les moins parcourues. Le tout sous couvert d’une hausse moyenne peu impressionnante», explique l’article.
Une pratique dénoncée par la Cour des comptes en 2008 qui a obligé les trois groupes gestionnaires des autoroutes (Vinci, Eiffage et Abertis) à y mettre fin. Mais ils n’ont pas corrigé les excès antérieurs.
Pression politique
Les associations de consommateurs dénoncent ces hausses tarifaires. En théorie, elles ne doivent ainsi pas excéder 70% de l’inflation et les tarifs des péages devraient augmenter moins vite que la hausse des prix.
Dans les faits, cependant, «on sent que la pression des sociétés d’autoroutes sur l’administration et sur les politiques est bien plus efficace que celle des consommateurs», explique Daniel Dechaux de l’association 40 millions d’automobiliste, interrogé par Libération.
Et les sociétés concessionnaires ne s’en plaignent pas: elles ont réalisé près de 8,1 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2010 et 1,7 milliards d’euros de bénéfices.
E.M.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Transport, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.