Lyon – Théâtre romain de Fourvière : soixantième anniversaire de la Convention de Genève, socle de la protection internationale des réfugiés.

La nuit d’après, dimanche 31 juillet, théâtre romain de Fourvière, Lyon publié le 29 Juillet 2011
Forum réfugiés propose, dimanche 31 juillet 2011, 19h, au Théâtre romain de Fourvière à Lyon, La nuit d’après, une soirée de fête et d’alerte en faveur des réfugiés dans le monde.
 
Avec ROKIA TRAORE , SANSEVERINO , IDIR , KARIMOUCHE , LA FANFARE DES PAVES , MARCIO FARACO , HK & LES SALTIMBANKS , LA CIE DAVASI , TETES RAIDES .
Vidéo de présentation ici .
Une trentaine de marcheurs, symboliquement partis de Genève jeudi 28 juillet, seront accueillis en Fanfare pour une soirée rythmée de concerts et de petites formes sensibles : vertiges du funambule, gaufres, mousse, photographies, paroles, eau fraiche, danse de la fildefériste…
La soirée célèbrera le soixantième anniversaire de la Convention de Genève, socle de la protection internationale des réfugiés. Ces soixante années témoignent des crises et des conflits qui jalonnent l’histoire contemporaine, et des réponses apportées par les Etats, les Nations unies et la société civile pour assurer la protection des personnes qui fuient la persécution.
La protection des réfugiés ne saurait être considérée comme un acquis définitif. Elle dépend du soin mis par tous ceux qui ont conscience de sa précarité à la défendre et à la consolider. C’est ce à quoi les organisations participantes invitent ici.
Venez prendre fête et ! cause !
Informations pratiques :
Ouverture des portes à 17h30
Prix des places : 20, 22, 25€
Billetterie en ligne http://www.fnac.com
Billetterie de dernière minute sur place le 31/07
Plus d’informations :
http://www.forumrefugies.org
Blog La nuit d’après
Evénement Facebook La nuit d’après

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Droit de l'humain, International, Solidarité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.