Japon – Nouvelle réplique : Un séisme de magnitude 6,4 frappe Fukushima, ressenti à Tokyo

 
La centrale nucléaire de Fukushima (Japon), le 17 mars 2011 KYODO / REUTERS
JAPON – Il s’agirait d’une nouvelle réplique du tremblement de terre du 11 mars…
Nouvelle réplique à Fukushima. Un séisme de magnitude 6,4 s’est produit dans la nuit de samedi à ce dimanche dans la préfecture du nord-est du Japon, les secousses ayant été fortement ressenties dans la capitale où les immeubles ont tangué. Selon l’agence de météorologie nippone, le tremblement de terre s’est produit dimanche à 03h54, heure locale (samedi 20h54 à Paris). Son épicentre était situé au large de Fukushima et son hypocentre à 40 kilomètres de profondeur.
Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée. Les secousses ont fait sept blessés légers, dont deux dames agées à Koriyama, et un homme de 60 ans à Hitachinaka. Les autorités n’ont pas signalé de problème particulier à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, très endommagée par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars qui ont fragilisé ses structures parasismiques.
Jonction de quatre plaques tectoniques
La secousse de la nuit est vraisemblablement une réplique du séisme du 11 mars, a indiqué l’Agence japonaise de météorologie. Le Japon, situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, subit chaque année plus de 20% des secousses les plus fortes recensées sur Terre.
Il a été meurtri le 11 mars par le plus violent séisme enregistré sur son territoire, une secousse tellurique de magnitude 9 au large des côtes du Nord-Est. Un tsunami géant s’en est suivi faisant plus de 20.000 morts et disparus, selon le plus récent bilan.
20 MINUTES Créé le 31/07/2011  © 2011 AFP
 
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.