Jeremy Rifkin – Le nucléaire est mort / Nuclear is Dead

Jeremy Rifkin est un essayiste américain, spécialiste de prospective économique et scientifique. Il est également fondateur et président de la Fondation pour les tendances économiques (Foundation on Economic Trends ou FOET) basée à Washington.

Son livre La Fin du travail (End of Work), paru en 1995 à New York, a connu un grand succès aux États-Unis avant de rencontrer le même succès en Europe avec sa traduction l’année suivante.
Pour lui, l’ère industrielle fondée sur le travail humain de masse s’achève. L’ère de l’information lui succède, avec beaucoup d’emplois très qualifiés et bien rémunérés, mais aussi beaucoup d’emplois peu qualifiés et peu payés. Disparaissent les emplois de la classe moyenne. Dans ces conditions, Rifkin recommande de développer un tiers-secteur, puisque le secteur marchand ne suffit plus à occuper tous les demandeurs d’emplois et que le secteur public est voué à s’alléger sans cesse pour ne pas handicaper la compétitivité des économies. Ce tiers-secteur correspond au secteur de l’économie sociale (associations, ONG). En tout état de cause, le progrès technique et la mondialisation ne permettront pas selon lui d’assurer le plein emploi.
La Fin du travail a été préfacée dans son édition française par Michel Rocard. Les prédictions de Jeremy Rifkin et de Michel Rocard ne se sont pas réalisées à court terme, les années 1996 et 1997 s’étant caractérisées par une reprise très forte de l’emploi en France et dans le monde1.
En plus de son travail aux États-Unis, Rifkin a acquis une grande influence en Europe en tant que conseiller de dirigeants de gouvernement et de chefs d’État, et il a travaillé comme conseiller personnel de Romano Prodi, l’ancien premier ministre italien. Ses articles apparaissent dans de nombreux journaux européens. Bien que beaucoup de ses idées soient critiquées, il exerce une influence sur l’opinion publique et les politiques publiques aux États-Unis et en Europe. Le magazine politique américain National Journal l’a classé dans sa liste des 150 personnes les plus influentes en ce qui concerne la politique américaine.

A propos Frédéric Baylot

MÉDITACTION, BANDE DESTINÉE & POLÉTHIQUE « Fer senzill i lleuger, per més serenitat i alegria. » http://frederic.baylot.org/
Cet article, publié dans Energie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.