Charente-Maritime -Royan – Prière de ne pas boire l’eau du robinet

La turbidité excessive de l’eau alimentant la station contraint à la prudence.

Sud-Ouest 15 août 2011

La Croix-Rouge a apporté son concours, hier, aux premières distributions d’eau minérale. photo ronan chérel
 L’épisode pourrait prêter à sourire s’il ne survenait au cours du pire week-end de l’année en termes d’affluence de population dans l’agglomération.
 À la veille du 15 août, les communes de Royan, Saint-Georges-de-Didonne, Médis, Semussac et Saujon sont priées d’avertir leurs habitants, permanents et temporaires, qu’ils ne doivent pas absorber l’eau du robinet. La recommandation vaut, jusqu’à nouvel ordre, jusqu’à mardi, 16 heures.
Dès hier, donc, les deux opérateurs privés concernés, Veolia Eau et la Compagnie des eaux de Royan, ont commencé à distribuer gratuitement des milliers de packs de bouteilles d’eau minérale. Compensation dont les premiers informés se sont empressés de bénéficier.
Trop trouble
À l’origine de cette situation évidemment délicate en pleine saison estivale – et bien que, fort heureusement dans un tel contexte, les températures se situent encore loin du niveau de canicule – : la qualité de l’eau pompée à la source de Chauvignac, dans la commune de Chenac-Saint-Seurin-d’Uzet. Les précipitations du milieu de semaine dernière ont eu une incidence sur la turbidité de l’eau captée au profit des cinq communes aujourd’hui visées par les recommandations de la préfecture de Charente-Maritime.
Une eau plus trouble que d’habitude peut présenter « un risque parasitaire ». Risque qui a amené la préfecture, dès mercredi, à « inviter » les populations des cinq communes concernées à « ne pas consommer l’eau du robinet ».
La mesure semble tenir davantage de l’application stricte du principe de précaution que de la crise sanitaire majeure. La préfecture indiquait en effet jeudi que le seuil réglementaire de particules dans l’eau de la source de Chauvignac était « légèrement » dépassé, précisant même que l’eau du robinet pouvait toujours être utilisée pour nettoyer et cuire les aliments, ainsi que pour se laver.
Des analyses mardi
Au plus fort des vacances d’été, les cinq communes approvisionnées par cette source de Chauvignac ne peuvent se dispenser de cette ressource. En attendant, donc, que l’Agence régionale de santé (ARS) procède, a priori mardi, à de nouvelles analyses et constate une éventuelle amélioration de la qualité de l’eau, les deux opérateurs privés, avec le concours logistique des municipalités, continueront à approvisionner leurs clients en eau minérale.
Reste à savoir si les pluies enregistrées hier ne contribueront pas à prolonger la turbidité « légèrement » hors norme de l’eau du robinet.
Ronan Chérel
Sur Inventerre
l’eau du robinet interdite à la consommation
Lire la suite

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Santé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.