« C’est Lenoir » – Les Black Sessions tirent leur révérence

Emotion sur les ondes rock en cette fin d’été : Bernard Lenoir, celui qu’on a souvent surnommé le « John Peel français », tire sa révérence sur France Inter.
 Son émission « C’est Lenoir », programmée du lundi au vendredi à 22 heures, célèbre pour ses Black Sessions, était devenue le porte-voix du rock indépendant en France.
Pendant plus de vingt ans, l’animateur et sa réalisatrice, Michèle Soulier, ont accueilli en direct des studios de Radio France des centaines de groupes : Wire, Interpol, Pavement, Sonic Youth, Frank Black, Yann Tiersen et bien d’autres… 
Malgré une mobilisation active des auditeurs sur la Toile, l’animateur, âgé de 66 ans, a décidé de se retirer et a annoncé son départ, jeudi à l’antenne : « Entre musique pas comme les autres et vie au grand air, j’ai enfin choisi. Merci pour ces longues années de complicité et de soutien indéfectible. »
 Sur Internet, un site non officiel mais reconnu par l’animateur, recense les nombreux artistes qui ont croisé l’histoire des Black Sessions. So long, M. Lenoir.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.