Règne animal – Pourquoi le lama crache ?

ANIMAUX. Nos amies les bêtes ont parfois des habitudes étranges. Marie-Claude Bomsel, docteur-vétérinaire, en a décryptées quelques-unes pour vous.
Après l’inexactitude de l’expression « faire l’autruche« , voilà le pourquoi du crachat du lama.
Le capitaine Haddock ferait bien d’arrêter de cracher des injures !
Nouvel Obs 11 août 2011 Sélectionné et édité par Daphnée Leportois
 
Le lama est un animal très social et peu agressif. Comme il vit en montagne, dans un milieu ouvert, il communique avec ses congénères par le biais de gestuelles et de mimiques faciales.
À l’inverse d’autres ruminants, à l’instar de la vache qui est peu expressive, le lama utilise énormément ses oreilles et sa bouche. Quand les lamas sont énervés, ils vont commencer par rabattre leurs oreilles en arrière. Puis, avec leur bouche, ils vont faire des claquements de langues. Les borborygmes créant un excès de salive, le lama va gonfler les joues, puis cracher la salive excédentaire.
 Ce crachat est une sorte de crachat d’alerte et d’irritation. Ce n’est que si cet avertissement ne suffit pas que le deuxième crachat arrive. Celui-ci est vraiment nauséabond, puisqu’il correspond à une vomissure de jus de rumen verdâtre.

 Mais il faut savoir que si les lamas se crachent dessus entre eux, ils crachent rarement sur les êtres humains. Il faut vraiment les avoir agacés très longtemps et avoir voulu faire monter la colère. En effet, comme vous ne savez pas répondre avec des claquements de langue, signaux d’énervement, les lamas vont vite se désintéresser de vous.
 Entre eux, le système est très hiérarchique. Souvent, le premier crachat suffit. Rien à voir avec l’humiliation que provoque le crachat chez les êtres humains : les lamas vont partir chacun de leur côté, grandioses, la tête haute.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.