Bruxelles – Manifestation contre l’abattage des platanes

 Enchaînés aux platanes, à Bruxelles

Le Soir.be lundi 05 septembre 2011,

Une septantaine de personnes se sont enchaînées aux platanes de l’avenue du Port ce lundi matin, pour manifester contre leur abattage.
Une septantaine de militants se sont rassemblés lundi matin avenue du Port à Bruxelles à hauteur de la station Total pour manifester leur opposition aux travaux de rénovation de l’avenue.
Comme l’abattage des platanes de l’avenue n’a pas encore commencé, les activistes comptent camper la nuit prochaine sur place pour sauver les arbres, a annoncé la conseillère communale bruxelloise, Zoubida Jellab (Ecolo), par ailleurs vice-présidente du comité du quartier Marie-Christine (Laeken).
« Nous constatons que les voitures sont toujours stationnées actuellement à côté des platanes. Probablement que l’abattage des arbres ne débutera pas avant cette nuit », a déclaré Mme Jellab. « Cet après-midi je vais interpeller le collège communal. Ce matin, nous voyons que de nombreux habitants sont prêts à aller jusqu’au bout. »
L’action a été initiée par l’association Action Patrimoine Pavés Platanes dont fait partie le comité du quartier Marie-Christine.
Le projet de réaménagement de l’avenue du Port (12 millions d’euros) débutera ce lundi matin.
« Pas durable »
Le comité Action Patrimoine Pavés et Platanes affirme une nouvelle fois que le projet de réaménagement de l’avenue du Port à Bruxelles, soutenu par la ministre des Travaux publics Brigitte Grouwels (CD&V), n’est pas durable. « Nous constatons que ce projet ne remplit que l’un des cinq critères de la grille Grouwels », a déclaré Wim Didelez, qui manifeste lundi matin.
Pour enregistrer des résultats optimaux avec les moyens limités de la Région bruxelloise, la ministre Grouwels veut que tous les travaux d’infrastructure répondent à cinq critères. Selon la ‘grille Grouwels’, les projets doivent être bons pour Bruxelles et les Bruxellois, être un exemple d’une bonne gestion financière, être portés par la société, être durables et tenir compte des besoins des piétons, cyclistes, usagers des transports en commun et ensuite seulement des utilisateurs des transports privés, développe M. Didelez.
« Le réaménagement sera réalisé par l’entrepreneur Verhaeren de Zemst, mais ne bénéficiera pas à l’économie bruxelloise. Notre projet alternatif coûtera 4 millions d’euros, un tiers du projet retenu mais il n’a pas été examiné », explique Wim Didelez. « Il n’y a pas de participation citoyenne dans le projet retenu et le réaménagement n’est pas durable ». Il tient toutefois compte des besoins des piétons, des cyclistes et des usagers des transports publics. C’est pourquoi il remplit l’un des critères de la ‘grille Grouwels’, selon le comité d’action. « Nous voulons toutefois des mesures visant à réduire la vitesse du trafic. Le bétonnage du revêtement ne va pas renforcer la sécurité routière ».
Rédaction en ligne dimanche 04 septembre 2011, 
 Manifestation contre l’abattage des platanes
Environ 200 personnes se sont réunies dimanche à 15h pour manifester contre l’abattage des 300 platanes de l’avenue du Port.
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, Nature, Résistance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.