Xavier Bertrand se prend pour un émir

Siné Hebdo No1 – septembre 2011 – I.H.

La 100e session de la Conférence internationale du travail s’est déroulée en juin dernier à Genève. A l’ordre du jour : création et adoption de la première norme internationale fixant le cadre d’exécution du travail domestique, et présence de nombreuses personnalités dont Angela Merkel, Vladimir Poutine et Xavier Bertrand.

La délégation française à la session de l’Organisation Internationale du Travail  consacrée aux domestiques, emmenée par le ministre du Travail, Xavier Bertrand, ne comptait pas moins de 74 personnes…

Que nous a coûté cette petite balade studieuse en famille ? On ose espérer que la délégation française n’est pas restée toute la session, du 1er au 17 juin. Mais en comptant seulement cinq jours de moyenne, avec les billets d’avion, les nuits d’hôtel plus le minibar, les repas, les taxis, on peut évaluer la dépense entre 150 000 et 180 000 euros. Mais quoi, c’était pour défendre les domestiques !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Travail, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.