Belgique – La scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde est presque acquise.

Le Soir be CORENTIN DI PRIMA; BELGA lundi 12 septembre 2011, 

 « À un cheveu de la scission de BHV »

Les négociateurs se sont quittés cette nuit sans accord, mais selon une source, la scission de BHV est presque acquise. « Les discussions ont beaucoup avancé », a confirmé la porte-parole d’Elio Di Rupo. Les huit partis se revoient ce lundi à 13 heures.
Elio Di Rupo, © Belga
« Ça valait la peine et demain, on continue », a commenté le président de l’Open VLD, Alexander De Croo, sur Twitter. Les représentants des huit partis n’ont pas fait de commentaires à leur sortie de la présidence de la Chambre. « Les discussions ont beaucoup avancé », a indiqué néanmoins la porte-parole du formateur Elio Di Rupo. Les négociateurs se reverront ce lundi à partir de 13h00 pour discuter à la fois de Bruxelles-Hal-Vilvorde et de la loi de financement.
Un accord ? « Trop tôt pour le dire »
En coulisses, des négociateurs ont confié que la discussion avait été difficile mais qu’elle avait permis d’aller de l’avant, lentement mais sûrement. Elle a notamment porté sur le problème de la nomination des bourgmestres dans la périphérie bruxelloise. Personne n’a toutefois parlé d’accord. « C’est trop tôt pour dire cela. Le travail préparatoire commence à porter ses fruits », a souligné une source, précisant, selon la formule consacrée, que tant qu’il n’y avait pas d’accord sur tout, il n’y avait d’accord sur rien, et qu’il restait d’autres chapitres de la note de formation à aborder. Un négociateur s’est toutefois voulu plus affirmatif : « On est à un cheveu de la scission de BHV », a-t-il risqué.
17 heures de discussions
Les discussions de dimanche ont duré près de 17 heures. Le formateur a essentiellement passé sa journée et une partie de sa nuit à faire la navette entre les groupes linguistiques, à l’exception d’une petite pause qu’il s’est accordée pour se rendre… chez le dentiste.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.