Omerta médiatique – Un webdocu sur la censure de l’information

Au Mexique, selon Reporters sans frontières, plus d’une centaine de journalistes ont disparu ou sont morts depuis 2000.
 Plus que jamais, la censure de l’information y est une réalité quotidienne, tout comme en République démocratique du Congo, en Russie, en Iran ou en Chine. A l’heure où RSF classe la France en 44e position en matière de liberté de la presse, le webdocumentaire « Au coeur de la censure » propose un éclairage sur les cinq pays précités, et s’interroge sur notre accès à l’information si les médias français subissaient une telle censure.
 Réalisé par des étudiants en journalisme de l’École des métiers de l’information (en partenariat avec Rue 89 et RSF), ce webdocumentaire de quarante-cinq minutes expose à travers de nombreux témoignages la réalité de l’omerta médiatique dans ces pays particulièrement gangrenés par la corruption.
Articulé en une partie par pays, chaque module décortique comment la censure opère par des voies spécifiques selon les Etats : presse mexicaine, radio africaine, TV russe, Internet iranien et chinois y subissent de graves atteintes à la liberté d’expression. Une liberté que l’on a trop tendance à négliger.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Internet, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.