Sénatoriales Françaises – Comment éviter la liste dissidente : Les cadeaux du patron …

Le Canard enchaîné 14 septembre 2011
Sarkozy et Gérard  Larcher ont beaucoup mouillé leur chemises pour éviter une Berezina aux sénatoriales. Depuis un an, huit sénateurs sortants dont la présence aux élections du 25 septembre  risquait de susciter des listes dissidentes à droite ont été recasés  royalement :
Le centriste Pierre Fauchon a atterri au Conseil supérieur de la magistrature,
Son Collègue Nicolas About a été bombardé au Conseil supérieur de l’Audiovisuel,
Et son petit camarade Christian Gaudin a gagné une casquette de préfet des Terres australes et antarctiques.

 Les UMP ont été aussi bien traités :

L’ex-ministre Alain Lambert a eu droit à la Cour des Comptes,
Jean-Claude Etienne au Conseil Economique et Social,
Christian Demuynck à une mission au Quai d’Orsay
Et Dominique Braye à la présidence de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’Habitat.
   Ce n’est pas tout. Le maire de la Baule, Yves Métaireau, qui menaçait de déposer sa propre liste, a été nommé conseiller auprès du défenseur des Droits.
   Et, à Paris, le maire du 1er arrondis., Jean-François Legaret, s’est fait promettre un siège à l’autorité de régulation des télécoms. En échange l’élu a dû renoncer à soutenir la candidature dissidente de Pierre Charon, un ex-conseiller de Sarkozy.
    Enfin pour rameuter des voix, Larcher a utilisé allègement, selon les socialistes, les 3 millions de sa propre réserve parlementaire – cagnotte mise à la disposition des sénateurs pour subventionner des projets dans leurs départements. Il a ainsi écrit à un paquet de maires – qui sont aussi des grands électeurs – qu’il s’engage à financer leurs projets à la demande de tel ou tel candidat UMP.
Avis aux amateurs : la distribution de cadeaux va durer jusqu’au 25 septembre …

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.