La société civile contre la corruption

Anticor 4 octobre 2011 -par équipe anticor

Nous vous recommandons vivement  la lecture de cette chronique parue dans le Monde du 1er octobre, par Eric Alt, Magistrat, militant d’Anticor, co-auteur de « L’esprit de corruption » (à paraître).

La situation morale et éthique de la France est aujourd’hui plus que médiocre. La perception de la corruption de la part des Français n’a jamais été aussi sévère. L’idéal d’une « République irréprochable » s’est éloigné à grands pas …

Pour Eric Alt, cette dégradation n’est pourtant pas inéluctable.  Il nous donne des raisons d’espérer.

Dans les moments les plus noirs de leur histoire, des peuples ont su réagir contre la corruption et donner l’exemple (récemment au Brésil, au Pérou, en Thaïlande ect). La corruption a été un facteur important de la mobilisation populaire contre les présidents Ben Ali et Moubarak, jusqu’à la chute de leurs régimes.

D’autre part, l’activisme anti-corruption se développe : en Inde, partout en Europe.

Il rappelle aussi que dans le procès Chirac, le parquet s’est ridiculisé en demandant la relaxe de tous les prévenus. Notre association Anticor, partie civile, a du coup bénéficié d’un succès d’estime qui s’est confirmé par un record d’adhésions.

Pour en savoir plus :

http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2011/10/02/la-societe-civile-contre-la-corruption_1580839_3232.html

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Justice, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.