Contrats de santé – Mutuelles : Un « impôt sur la santé » selon la Mutualité – 76% des Français sont contre

Nouvel Obs  le 14-10-11 à 07:36  

 Mutuelles : vers une augmentation des tarifs de 4,7%

  Une hausse liée à la décision du gouvernement de doubler la taxe sur les contrats de santé dans le cadre du plan de rigueur.
L’alourdissement de la taxation par le gouvernement des contrats de santé des mutuelles va pousser ces dernières à augmenter en moyenne leurs tarifs de 4,7% en 2012, a indiqué jeudi 13 octobre la Mutualité française. Cette recette nouvelle va rapporter 1,1 milliard en 2012 à la Sécurité sociale.
« L’augmentation aujourd’hui prévisible, évidemment c’est une augmentation moyenne, est de 4,7% dont 3,2% de répercussion de la taxe et 1,5% résultant de l’augmentation des dépenses de santé », a déclaré à la presse le président de la Mutualité française Etienne Caniard.
Le gouvernement a décidé dans le cadre de son plan de rigueur de doubler de 3,5% à 7% la taxe sur les contrats de santé « solidaires et responsables » des complémentaires santé (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance). 
Un « impôt sur la santé »
Selon les explications données par Etienne Caniard la taxe sera répercutée sur les cotisations des mutualistes à hauteur de 3,2% calculés sur le chiffre d’affaires hors taxes des mutuelles, auxquels il faudra ajouter 1,5% correspondant à « l’évolution tendancielle des dépenses de santé » et à une « extrapolation des économies » décidées dans le cadre du budget de la Sécu, notamment des déremboursements de certains médicaments.
La Mutualité a entrepris une intense campagne pour combattre cette taxe qu’elle qualifie d' »impôt sur la santé ». Mais pour le gouvernement les mutuelles ne sont pas obligées de la répercuter sur les cotisations.
« Les mutuelles, les compagnies d’assurances ne sont pas obligées de répercuter totalement cette augmentation », avait assuré en septembre le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, assurant que ni les mutuelles ni les compagnies n’étaient en « situation financière difficile ».
76% des Français sont contre
Des députés UMP considèrent que compte tenu de leurs importantes réserves, les mutuelles peuvent faire un effort financier dans le cadre du plan de rigueur. Un amendement parlementaire a même été préparé pour éventuellement taxer les « réserves excessives » des mutuelles.
Le doublement de la taxe est combattu par la gauche au parlement. Selon un sondage commandé par la Mutualité et publié jeudi, 76% des Français y sont opposés.
Le Nouvel Observateur – AFP
La crise a bon dos ! Ce gouvernement de « cigales » a tellement creusé les déficits qu’il ne peut accepter les réserves des  » fourmis »  Mutuelles !  A quand le plan de rigueur pour les députés, sénateurs,  présidence  etc … ? Toujours faire payer les plus pauvres …

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Santé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.