Allemagne – Un journal veut un référendum : une partie des Allemands s’estiment floués et ne veulent pas payer pour le sauvetage de la Grèce.

Le journal allemand Bild veut un référendum pour sortir les Grecs de l’euro

 « Enlevez l’euro aux Grecs », titrait jeudi le tabloïd allemand Bild, furieux du projet de référendum dans ce pays et réclamant que le peuple puisse se prononcer en Allemagne aussi, pour « sortir les Grecs en faillite de la zone euro ».
« Maintenant, ça suffit! Nous garantissons des centaines de milliards d’euros pour sauver les Grecs en faillite, et maintenant, ils veulent d’abord décider par référendum s’ils vont faire des économies », s’exclame Bild.
« Madame (la chancelière Angela) Merkel, nous voulons aussi un référendum! », ajoute-t-il. « Nous voulons aussi décider si nous continuons d’aider les Grecs avec des milliards » d’euros.
Le quotidien populaire, le plus vendu d’Allemagne, ne veut plus que les Allemands payent pour « le bazar grec, la gabegie », son Etat « pourri et corrompu ».
« Il devrait y avoir un référendum en Allemagne aussi sur le changement prévu des traités européens qui prévoit un mécanisme de sauvetage durable. Des décisions de cette importance ne devraient pas être prises sans le peuple », a déclaré à Bild, Thomas Silberhorn, un membre de la CSU, le parti conservateur bavarois membre de la coalition d’Angela Merkel.
Echaudée par l’expérience du nazisme, la Loi fondamentale allemande ne prévoit pas le recours au référendum pour légiférer.
Depuis le début de la crise de l’eurozone, Bild s’est fait une spécialité de s’attaquer aux Grecs, reflétant l’opinion d’une partie des Allemands qui s’estiment floués et ne veulent pas payer pour le sauvetage de la Grèce.
 TV5MONDE FRANCFORT (AFP) – 03.11.2011 © 2011 AFP
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.