François Fillon dans ma ville : tout à coup, j’ai eu peur….

Le Post – 14/11/11 – Odapi
Je ne sais pas si cet évènement a été commenté dans la presse, mais François Fillon était à Vertou**, modeste commune de 23000 âmes, ce lundi soir.

Même en sachant cela, j’allais, comme tous les lundi soir, faire ma séance de sport (Hockey sur Roller). À ma grande surprise, j’ai vu des dizaines, peut être une centaines, de policiers, CRS, pompiers autours du Gymnase, tout près de la salle où intervenait not’ premier ministre, des rangées de véhicules de sécurité, cars de police et de CRS, camions de pompiers… J’ai réussi à approcher le gymnase en voiture et j’ai vu qu’il y avait quelques places sur le parking.

Mais non.

Je n’ai pas pu entrer pour me garer. Où est passée la liberté chère à nos républicains si je ne peux même plus me garer sur un parking « public » ?

Je me gare donc en stationnement illégal sur le bord de la route, parmi les nombreux véhicules des personnes voulant assister au meeting de François Fillon. Il faut noter que le parc automobile présent autour de cette réunion n’est pas très représentatif de l’industrie nationale : Mercedes, Audi, Volkswagen, Porsche … et je n’ai pas tout vu !
Tiens, où est passée la fraternité envers nos chers contructeurs français.
Je sors de ma voiture (une Renault, ça faisait un peu tâche) avec tout mon matériel, rollers, casque, crosse… quand je vois débouler pas moins de six motards de la Police Nationale encadrant une bonne dizaine de voiture (françaises pour la plupart, ouf!). Je comprend que c’est François Fillon et toute sa bande.
La dernière voiture, un break de je ne sais plus quelle marque, est noire et a un girophare magnétique sur le toit. Elle ralentit en arrivant près de moi, une vitre à l’arrière se baisse. Je regarde ce qui se passe, debout, avec ma crosse et tout mon matériel, et tout à coup j’ai peur. Vont-ils me prendre pour un terroriste ?
Finalement la voiture continue son chemin. J’ai pu rejoindre mes partenaires au gymnase.
N’est-ce pas Monsieur Fillon qui veut nous serrer la ceinture pour que la France ne perde pas son triple A ? Et ce monsieur mobilise une centaine de fonctionnaire, une armada de véhicules de l’état pour une intervention qui a duré 1 heure à 1 heure 30.
Quand je suis sorti, à peine 2 heures plus tard, il ne restait plus que quelques sympatisants pas forcément tous sympathiques. François Fillon avait fini son discours.
Combien cela a t-il coûté, tout ce ramdam ? Sûrement beaucoup plus que mon salaire annuel. Voilà où part l’argent de l’état, enfin, celui que l’état nous prend et qui nous dit ensuite de faire des économies, ça me dégoute.
Note de la rédaction
François Fillon était à Vertou pour une réunion publique organisée par l’UMP du département. Dans un discours, il s’est notamment montré offensif à l’encontre de François Hollande (vidéo)
**Vertou: 23 000 habitants, riche commune de l’agglomération nantaise (43ème ville au classement français des revenus moyens par ménage)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.