Halte au gaspillage domestique !

Chez Holmer – 14 novembre 2011 –
Finalement, écologie et économie font plutôt bon ménage.
Depuis quelques temps j’ai changé mes habitudes de consommation. Je ne sais pas si c’est la chasse à l’économie ou mon envie d’être plus écolo, mais j’ai entamé pas mal de changements dans ma vie. A commencer par mon usage de l’électricité. Dans mon salon, trois lampes halogènes ornent mon plafonnier, elles consomment 40 W chacune. Et bien, avec deux de moins, croyez-moi ou non, on voit aussi bien et on gagne 80 W de courant. Toujours au rayon luminaire, j’ai remplacé ma lumière de cuisine par une ampoule à économie d’énergie, puisqu’il s’agit de la pièce la plus souvent allumée. Une habitude à prendre pour l’avenir, où je passerai surement à la LED.
Désormais, j’éteins mon ordinateur quand je ne suis pas là et j’essaie de le « faire tourner » le plus possible pendant les heures creuses. Comme la machine à laver. Chaque appareil électrique possède un interrupteur ou un programmateur(sauf la box, bizarre). L’objectif: économiser des sous !
Pareil pour mes habitudes de consommation alimentaire: j’essaie de ne pas perdre d’aliments et de consommer au plus juste. Les légumes sont dépecés au moindre morceau consommable (ne jetez pas les fanes de carottes, on en fait de la soupe !), les viandes sont congelées et je contrôle les produits secs en fonction de leur date optimale d’utilisation. Cebillet est très bon à savoir à ce propos. Les fromages ne se perdent pas: coulants, on peut les faire fondre en gratin ! Un tour sur marmiton et hop, une recette originale. Je fais néanmoins attention aux yaourts, que je ne mange jamais plus d’une semaine après la date limite de consommation. Faudrait pas se retrouver à l’hosto pour rien.
En fait, j’écris ce billet suite à une conversation avec un collègue. Celui-là. Il aurait vu un reportage sur le gaspillage alimentaire. J’espère que ça lui aura ouvert les yeux et que, comme moi, il saura adapter au mieux ses habitudes de consommation. Et puis, ça m’aura permis de rappeler à mes lecteurs que la survie de notre planète dépend de nous et de ces petits gestes quotidiens. Imaginez un monde sans houblon, bordel ! Alors évitons que ça arrive.  Halte au gaspillage domestique !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Ecologie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.