Encore un Pinocchio ( L’ Obs ) : à Xavier Bertrand qui charge la mule …

 Nouvel Obs 15-11-11 à 12:30   

Fraude aux prestations sociales : Xavier Bertrand charge la mule

 Le ministre du Travail parle de 4 milliards d’euros de fraude, quand la Cour des comptes trouve 3 milliards.
A la veille d’un déplacement à Bordeaux de Nicolas Sarkozy sur ce thème, Xavier Bertrand, ministre du Travail, a déclaré lundi 14 novembre que la fraude aux prestations sociales « représente près de 4 milliards d’euros« . Invoquant notamment ces chiffres, le ministre assure que le gouvernement n’hésitera pas à « adapter l’arsenal législatif ». Des déclarations répétées ce mardi dans une interview du ministre au quotidien « Direct Matin ». Mais il semble que le maire de Saint-Quentin ait choisi de grossir les chiffres.
Interrogé par « le Nouvel Observateur », le ministère du Travail assure que Xavier Bertrand cite ici le dernier rapport de la MECSS (Mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale). Mais, du côté du député Dominique Tian, rédacteur de ce « rapport d’information déposé en conclusion des travaux de la mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale sur la lutte contre la fraude sociale » publié le 29 juin 2011, on assure que les chiffres du rapport sont ceux de la Cour des comptes sur « l’application des lois de financement de la sécurité sociale » 2010. « En extrapolant les premiers résultats de la branche famille, on peut estimer que l’ensemble des fraudes serait d’environ 3 milliards par an », estime la Cour des comptes.
Le rapport de la MECSS, parle ainsi, « compte tenu de ces travaux et des estimations de la fraude dans les branches Maladie et Retraite », de 2 à 3 milliards d’euros concernant les prestations pour le régime général.  » Ce sont des chiffres vérifiables », estime l’entourage de Dominique Tian. Mais il semble que Xavier Bertrand ait lui préféré prendre comme référence une observation du rapporteur qui précise que l’ampleur de la fraude pourrait être sous-évalué en se basant sur des études menées en Grande-Bretagne et par la Caisse nationale d’allocations familiales, qui estiment que la fraude doit représenter au moins 1 % du montant des prestations, soit 4 milliards.
Aux chiffres de la Cour des comptes, le gouvernement préfère la fourchette haute d’estimations difficiles à établir.
Anne Collin – Le Nouvel Observateur
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.