Les cadres français, champions du monde des heures sup’

Capital.fr – 15/11/11 –
Plus de la moitié des cadres français travaillent régulièrement plus de 9 heures par jour et restent tard au bureau, selon une étude réalisée par la société Regus. De quoi bousculer l’image du Français paresseux…
Non, les Français ne travaillent pas moins que les autres. Ils sont même les champions du monde du « présentéisme » parmi les 12.000 cadres dirigeants interrogés dans 85 pays par Regus. Au pays des 35 heures, 42% des Français travaillent entre 9 et 11 heures (38% au niveau mondial), et 14% vont même au-delà. Et quand ils ne sont pas au bureau, près de la moitié ramène les dossiers à la maison plus de trois soirs par semaine.
Profil-type de ces acharnés du boulot : un homme, cadre dans une PME. Contraintes familiales obligent, les femmes, elles, ne sont que 39% à rester au bureau plus de 9 heures par jour.
Pas sûr toutefois, que ces longues journées soient synonymes d’efficacité. En Allemagne, rester tard au bureau est le symptôme d’une mauvaise organisation. Sans compter les risques de surmenage. « A trop travailler, les employés courent le risque de devenir insatisfaits et de souffrir d’un véritable déséquilibre entre la sphère privée et la sphère professionnelle », prévient Frédéric Bleuse, directeur général France de Regus. A méditer, donc…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Travail, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.