Surfacturation des découverts : 122 banques sur 124 hors-la-loi

Le Post- 14 novembre 2011
Billets de banque.
Les banques avaient pourtant promis de mettre fin aux différents abus, dénoncés régulièrement par les associations de consommateurs et les usagers eux-mêmes.

Mais d’après l’enquête menée par Choisirmabanque.com, un site Web spécialisé dans le comparatif d’établissements bancaires, 122 des 124 banques françaises abusent des découverts de leurs clients en surfacturants certaines opérations.

Seules ING direct et Boursorama, deux banques en lignes, ne facturent pas de frais illicites, d’après le comparateur.

« Le banquier se paye deux fois »

En clair, quand un client dépasse son découvert autorisé, il paye des agios. Jusqu’ici tout va bien. Mais les banques ne s’arrêtent pas là. Elles surfacturent également chaque opérations réalisées par leur client en découvert. 8,30 euros en moyenne, parfois jusqu’à 16 euros. Une pratique illégale.

« Le banquier se paye deux fois : d’un côté, il prend des intérêts sur les soldes débiteurs avec les agios, mais il rajoute une couche sur chaque opération », dénonce Serge Maitre, président de l’Association des usagers bancaires, sur Europe 1.

Le gouvernement songerait d’ailleurs, toujours selon Europe 1, à plafonner les facturations pour que les banques ne puissent plus débiter plus de 5 opérations chaque mois.

Il y a deux ans, ce type d’abus était déjà dénoncé par Le Figaro, qui citait une enquête du magazine 60 Millions de consommateurs. « Un dépassement de découvert de 1 euro peut être facturé de 5,90 à 10 euros, selon les établissements », rapportait le magazine.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.