Stop Le contrôle au faciès : Une série pour dénoncer le délit de faciès

Le Monde du 17 novembre 2011

Pour dénoncer les contrôles d’identité abusifs envers les jeunes Noirs et Maghrébins, Les Indivisibles du collectif Stop Le contrôle au faciès viennent de lancer une campagne d’information sur la Toile.
 Mon 1er contrôle d’identité est une série constituée d’épisodes vidéo de 5 minutes, où des stars du rap hexagonal témoignent de leur expérience personnelle. Dix-sept artistes dont Soprano, La Fouine, Oxmo Puccino ou encore Sexion d’Assaut racontent avec humour, mais aussi violence, leur « profilage racial ».
 Une série traitée sous un angle drôle et ironique, mais qui pose une sérieuse question de fond sur notre société : l’égalité de traitement face à la police.
Les Indivisibles sont un collectif dont le but est de « déconstruire les préjugés ethno-raciaux » et autres « délits de sale gueule ». Les épisodes de la série sont postés sur le site chaque lundi et jeudi à 18 heures.
 Selon une étude du CNRS, « Police et minorités visibles. Les contrôles d’identité à Paris », ces contrôles abusifs sont subis d’abord par ceux qui sont perçus comme « jeunes » (11 fois plus), « noirs » (6 fois plus que les « blancs »), ou « arabes » (8 fois plus).

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, Police, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.