« Bêtes off » : L’autre art fauve

Le Monde du 16/11/2011

Le Centre des monuments nationaux présente « Bêtes off ». Une sélection d’oeuvres d’art surprenantes illustrant la place de l’animal dans l’art contemporain. A la Conciergerie, à Paris, jusqu’au 11 mars 2012.
Après avoir, le temps de la manifestation nationale Monuments et Animaux, colonisé divers sites à travers la France, certaines bêtes hivernent à Paris. Elles viennent peupler une forêt mystérieuse implantée au sein de la Conciergerie
En s’aventurant dans cet espace sauvage, le public fera d’étranges rencontres. Au gré de sentiers à thème – l’allée des chimères, la route du lac ou le chemin du bout du monde –, il découvrira des oeuvres surprenantes : objets de fantasme, miroirs réfléchissant nos travers et nos faiblesses ou témoins alarmants des grands enjeux environnementaux, les créatures ici rassemblées illustrent les diverses fonctions de l’animal dans l’imaginaire de nos contemporains

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Culture, Loisirs Tourisme, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.