Sarkozy contre le droit de vote des étrangers – Le PS se gausse de cette position

Le chef de l’Etat s’est prononcé hier contre le droit de vote et d’éligibilité des ressortissants de pays non membres de l’UE résidant en France aux élections municipales, proposé par la nouvelle majorité sénatoriale socialiste.
Le Sénat examinera le 8 décembre une proposition de loi constitutionnelle du PS en ce sens, déjà votée par l’Assemblée nationale le 3 mai 2000 sous le gouvernement de Lionel Jospin.
« Une telle proposition me semble hasardeuse […] parce qu’elle risque de diviser profondément les Français au moment où, plus que jamais, nous avons besoin de les rassembler », a déclaré M. Sarkozy.
 Le PS s’est gaussé de cette position. « Celui qui vitupère aujourd’hui contre la proposition d’octroyer le droit de vote aux étrangers aux élections municipales est le même qui, le 25 octobre 2005, expliquait dans une interview au Monde qu’il ne serait pas anormal qu’un étranger en situation régulière qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins dix ans en France puisse voter aux élections municipales », ont souligné des députés socialistes mercredi. « A peu de chose près, c’est exactement le contenu de notre proposition », ont-ils ajouté.
Le Monde du 24 novembre 2011

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.