Des soupçons de corruption et favoritisme au ministère de la Défense…

Le Canard Enchaîné du 7 décembre 2011
Le fameux « Pentagone à la française » voulu par Sarkozy, se trouve sous le feu du pôle financier du Palais de justice de Paris.
Malgré un « appel d’offres européen« , les groupes français Bouygues, Vinci et Eiffage ont curieusement été les seuls candidats pour cet appétissant marché  d’un montant total de 3,5 millards, passé dans le cadre d’un partenariat public/privé…
Le ministère de la Défense, lui, a cru bon de se vanter, dans un communiqué de février 2011, d’avoir mené avec les candidats, « un dialoguecompétitif, dense et fructueux« .
« Fructueux », sans doute, mais pour qui ? 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Justice, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.