A suivre sur le site Sarkobingo : le coût de chaque déplacement de Nicolas Sarkozy qui finance sa « non-campagne » avec l’argent de l’Etat

  Le Nouvel Observateur 09/12/2011

Le réveil politique : 24.585.600 euros au « Sarkobingo »

Sarkobingo  – C’est le nom donné à un site   lancé dans la soirée de jeudi 9 décembre, dont les créateurs sont pour l’instant anonymes, qui calcule le coût de chaque déplacement de Nicolas Sarkozy. « Le président finance sa campagne avec l’argent de l’Etat », peut-on lire sur la page agrémentée de billets, gourmette en or et autres symboles « bling-bling ».
Le « Sarkobingo » affiche déjà la somme totale de 24.585.600 euros. Pour chaque déplacement, un camembert indique aussi le pourcentage candidat et la part président. Le record étant détenu par le meeting de Toulon, le 1er décembre dernier, pour une somme estimée à 260.000 euros et un discours « 80% candidat ».

Nicolas Sarkozy à Toulon le 1er décembre AFP
Les socialistes avaient annoncé la veille de ce déplacement dans le Var qu’ils allaient saisir la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP)sur les déplacements du président de la République qui ne s’est toujours pas déclaré candidat.

 Au menu ce matin : Jégo, Estrosi et les smileys
Guaino compare Hollande à Guy Mollet
« Ce n’est pas la gauche molle, c’est la gauche Mollet », a raillé jeudi 8 décembre dans la soirée Henri Guaino lors d’une réunion publique à Vaujours, en Seine-Saint-Denis, rapporte Europe 1. 
Devant plus de 600 personnes invitées par la fédération UMP du 93 et le député-maire Eric Raoult, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a comparé François Hollande au président du Conseil de la IVe République, Guy Mollet : « président d’un parti de notables qui n’a jamais pris de décision ». 
 Estrosi, Jégo, le made in France et les smileys 🙂
Le député maire de Nice Christian Estrosi et l’ex secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Yves Jégo ont échangé dans la nuit smileys et paroles réconfortantes sur Twitter. Au premier, qui disait : « A Bercy, j’étais seul à prôner le fabriqué en France et on m’accusait de protectionnisme. Aujourd’hui, même #Bayrou en parle. », le second a répondu : « Pas tout à fait seul mon cher Christian 🙂 ».
L’ancien ministre de l’Industrie lui retourne alors le compliment : « Oui Yves Ta mission a été très utile et toi Tu sais aussi combien j’ai du me battre au sein de Bercy pour défendre ce sujet 🙂 ». 
   Mais aussi…
Une journée sans Eric Besson. La Sénatrice socialiste Laurence Rossignol a posté ce vendredi matin un message sur twitter indiquant qu’elle se désabonnait du compte du ministre de l’Industrie pendant 24h, pour faire une pause.
 Estelle Gross – Le Nouvel Observateur
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.