Les Pinocchios de l’Obs – Le 9 décembre : 2 Pinocchios sont décernés à Roselyne Bachelot

 Nouvel Obs  09-12-11

Droit de vote des étrangers : Roselyne Bachelot déforme le projet PS

    « Le Nouvel Observateur » décerne deux Pinocchios à Roselyne Bachelot.
Pour s’opposer à la proposition de loi PS accordant le droit de vote des étrangers aux élections municipales, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale a déclaré jeudi 8 décembre, sur I-télé : « Je suis surprise qu’on ne se rappelle pas que les élus municipaux sont aussi les grands électeurs au Sénat et que, donc, c’est très important de dire qu’ils auraient la possibilité de désigner des parlementaires qui décident des lois nationales ».
C’est faux. La proposition de loi stipule que les étrangers non communautaires peuvent voter aux élections municipales et être éligibles comme simple conseiller municipal, mais le texte précise qu’ils « ne peuvent exercer les fonctions de maire ou d’adjoint, ni participer à la désignation des électeurs sénatoriaux et à l’élection des sénateurs. »
Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, avait utilisé un argument différent le 27 novembre, sur Europe 1 : « Très franchement, je n’ai pas envie de voir dans le département de la Seine-Saint-Denis, qui a une forte population étrangère, la majorité des maires devenir étrangers. » Le ministre était revenu sur ses propos une dizaine de jours plus tard à l’Assemblée nationale. 
Ronan Kerneur – Le Nouvel Observateur
Le principe des Pinocchios de l’Obs :
Un Pinocchio = Une simple erreur, une imprécision.
Deux Pinocchios = Une erreur manifeste, un mensonge par omission
Trois Pinocchios = le mensonge prémédité, avec intention de nuire.

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.