L’immolation, une forme de protestation politique


Le 17 décembre 2010, un marchand de légumes tunisien de 26 ans se voyait confisquer sa marchandise par la police. Quelques heures plus tard, Mohamed Bouazizi s’aspergeait d’essence avant de craquer une allumette devant la préfecture de Sidi Bouzid. Son geste désespéré sera l’étincelle de la révolution tunisienne. Le jeune chômeur, lui, deviendra le symbole d’un soulèvement populaire contre les régimes dictatoriaux. Jamais un suicide public n’a eu de telles répercussions politiques.

Lire la suite

A propos Frédéric Baylot

MÉDITACTION, BANDE DESTINÉE & POLÉTHIQUE « Fer senzill i lleuger, per més serenitat i alegria. » http://frederic.baylot.org/
Cet article, publié dans Résistance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.