Records du chômage – Le bilan de Sarkozy en matière d’emploi critiqué

Le chômage a atteint en novembre son plus haut niveau depuis 12 ans, avec 29 900 personnes supplémentaires sans aucune activité inscrites à Pôle emploi, pour atteindre un total de 2,844 millions de personnes, selon les chiffres du ministère du travail publiés lundi.
C’est un niveau inégalé depuis les 2,849 millions recensés en novembre 1999. Le PS a résumé le « bilan de Nicolas Sarkozy » à « un million de demandeurs d’emploi supplémentaires en une mandature ». « Derrière les effets de manche, derrière les coups politiques – personne n’est dupe des visées électoralistes du ‘sommet pour l’emploi’ -, il est temps de s’en préoccuper à 4 mois de l’élection présidentielle », a commenté Alain Vidalies.
 « La politique voulue par M. Sarkozy est en échec, il est grand temps d’en changer ». Le FN a observé pour sa part que « mois après mois, le gouvernement Sarkozy bat tous les records du chômage ».
Robert Rochefort, membre de l’équipe de campagne de François Bayrou, a, lui, déclaré que « la nouvelle augmentation du chômage n’est pas une surprise. Elle contredit toutes les annonces que le gouvernement a martelées au cours de l’année 2011. Le chômage ne recule pas, il accroît même sa progression (…) La relance organisée par une mobilisation générale de la production en France telle que François Bayrou la propose est non seulement une urgence absolue mais aussi la seule perspective crédible face à un chômage d’une telle ampleur ».
 Face à l’urgence, Nicolas Sarkozy a convoqué pour le 18 janvier un sommet sur l’emploi, que la CFDT notamment réclamait depuis l’annonce, l’été dernier, du premier plan de rigueur concocté par le gouvernement. 
Le Monde du 27 décembre 2011

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.