La chasse aux fraudeurs s’est arrêtée au bord du Lac Léman

PCF – décembre 2011 –
Le magazine suisse « Bilan » fait l’inventaire des 300 plus riches exilés fiscaux installés sur son territoire. Surprise, 44 « patriotes » français figurent au palmarès quand ils n’étaient (que) 17 il y a 10 ans.
Que font les dirigeants UMP, grands chasseurs de fraudeurs devant l’éternel contre cet intolérable triche? Rien, absolument rien. Pourtant Sarkozy, Copé, Chatel ou Wauquiez ne se sont-il pas relayés plus que de raison pour dénoncer la fraude au chômage, à l’assurance sociale, aux minima sociaux avec le plus souvent des trémolos dans la voix?
Le silence de la droite quand 30 milliards d’euros échappent au fisc français est un véritable scandale. Être faible avec les forts et dur avec les faibles est l’éternel leitmotiv de la droite. La preuve étant : la chasse aux fraudeurs s’est arrêtée au bord du Lac Léman.
 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, Justice, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.