Silly connes

Pile freemen 2.0 – December 26, 2011
Extrait d’un excellent article publié sur AgoraVox signé Argo :
silicone_artificial_breast.jpg
Dans des temps anciens, les jeunes filles se bourraient le corsage de boules de papier. Coquetteries ! Aujourd’hui, c’est la course à la technologie, toujours plus ruineuse pour les unes, juteuse pour les autres, dangereuse aussi. Chaque année, des centaines de milliers de femmes passent sous le bistouri, en dépit des douleurs, des risques d’échec. Il y en a pour tous les goûts : l’abdominoplastie, le silicone entre deux grossesses — l’alchimie des poly-mères ? —, la vibro-liposculpture, l’acide hyaluronique en injections formidables, jusqu’à la culotte électrodes laser à méga volts qui est encore en phase de test en Corée du Nord mais dont on dit le plus grand bien… Et j’en passe !
À l’heure où, au nom du principe de précaution, on envoie 30.000 femmes au casse-pip, aux frais de la Sécu, pour pas loin de 60 millions d’Euros, n’y a-t-il pas d’autres questions à se poser, au sujet de ces pratiques, que celles des malversations d’un ex-charcutier reconverti en gros bonnet du faux nichon, du grade du silicone utilisé, ou des dépassements d’honoraires ? Thèse, antithèse, prothèse…
C’est l’époque. Personne n’y échappe. Le culte du visage lisse, la lèvre pulpeuse en haut et fine en bas, le cuissot ferme, la taille élancée, le lolo gonflé, le popotin poupard, le long kiki toujours plus raide — cherchez l’intrus. C’est la féminité prescrite à plein media. Le soi-disant droit à la beauté pour toutes. Arlette à Malibu ! Se noyer dans l’illusion.
Notez que le risque ne concerne pas uniquement les 30.000 porteuses de prothèses PIP, pour lesquelles les études n’ont établi qu’un risque accru de rupture, mais bien les 500.000 porteuses d’implants en silicone.(…) Moi, en découvrant ces chiffres, la première chose qui m’est venue, c’est : Effrayant ! 500.000 femmes ! Pensez ! Un million de faux nichons en France… C’est plus une mode, c’est un virus, une religion presque… à quel sein se vouer ? Faux seins, faux culs, yeux, lèvres, oreilles, liposuccion, lifting, botox… Alouettes ! Gentilles alouettes, on vous plume. Ça coûte un (wonder ?) bras, cette affaire. Un plan mammaire, c’est la peau des fesses. Signe des temps, le site Groupon a publié, le 26 août 2011, cette proposition « la poitrine de vos rêves pour 2.499 euros au lieu de 5.430 dans une clinique esthétique privée, soit 54% de réduction », Y‘a du monde au bal con ! Effrayant ou lamentable ?
Restent celles qui disent le faire pour nous autres, les hommes. Et c’est à celles-là que je voudrais consacrer la fin de cette tribune, pour leur hurler : c’est Stop Mesdames ! Parce que nous, vous qu’on veut palper ! Pas les sœurs Bogdanov ! On s’en fout de vos obus si pointus qu’on a l’impression de faire l’amour à la soute à munitions d’un bombardier B52.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Santé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.