Hongrie : la Constitution Orban entre en vigueur : inquiétudes internationales …

Le 1er janvier s’est assorti de l’entrée en vigueur en Hongrie d’un panel de réformes à la tonalité nationaliste, qualifiées de liberticides par l’opposition (Le Temps, Nepszabadsag).
Le premier ministre, Viktor Orban, chef de file du Fidesz (droite populiste), a fait fi des critiques internationales pour les mener à bien (Le Soir) et leur a donné une valeur constitutionnelle, les gravant quasiment dans le marbre.
La nouvelle constitution qui, dans une démarche « honnête » (Hu Lala), cesse de considérer la Hongrie comme une république, touche toutes les sphères de la société (Le Soir).
Elle exclut notamment l’avortement et le mariage homosexuel (Index), restreint les subventions aux communautés religieuses et met au pas les médias publics. La récente suppression de la dernière radio d’opposition en est l’illustration (Der Spiegel).
Viktor Orban a, en outre, placé ses proches à tous les postes à responsabilité de l’Etat. Ces réformes contestées risquent de desservir la Hongrie d’un point de vue économique : le pays a besoin de financements pour répondre à la grave crise qu’il traverse, mais l’UE et le FMI (El Pais) ont abandonné les négociations pour marquer leur désaccord avec une autre réforme, celle de la Banque centrale, qui risque de réduire l’indépendance de l’institution (The Irish Times).
 Pour un éditorialiste du Guardian, la crainte serait que « le nationalisme xénophobe de M. Orban devienne la norme » en Europe centrale.
Le Monde du 02/01/2012

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Europe, Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.