Légion d’honneur du Nouvel An : la dérive clientéliste à son comble

Le Canard Enchaîné du 4 janvier 2012 – Jérôme Canard
La Sarkozie s’est surpassée avec, peut être, la dernière promotion de la Légion d’honneur du Nouvel An organisée par le président. Il n’a donc pas lésiné. Au hasard.
Pour bon esprit, le secrétaire général du syndicat de police Alliance, Jean-Claude Delage, qui s’évertue à expliquer aux collègues et à ses concitoyens que l’insécurité a reculé depuis 2002, a été fait chevalier.
En guise de consolation, l’UMP Jeanine Rosier, battue aux sénatoriales et grande admiratrice de Servier, a eu droit à la même décoration.
Et sans doute pour résultats exceptionnels, Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président de Pôle emploi et de l’Unédic. Encore 30 000 chômeurs de plus en novembre, ça mérite bien une médaille.  
Le pouvoir a encore su remercier comme il se doit quelques hommes et femmes de presse, à commencer par le très droitier journaliste de RMC Eric Brunet. Egalement décorée : Marie-Odile Amaury (du « Parisien », de « L’Equipe », etc.), dont les mêmes gazettes sportives savent contribuer à l’effort national. Une interview de François Hollande sur le foot, qui devait paraître dans « France Football » fin octobre, avait ainsi été « poubellisée » sur ordre de la direction alors qu’elle été déjà en page  (le Canard », 16/11). Et illico, le patron de la rédaction du magazine, Denis Chaumier, avait été viré. Ca vaut bien une rosette.
Nouvel Obs 2 janvier
Dans la liste figure également le milliardaire François Pinault ou encore un couple fameux dans la chanson française dans les années 70 : Stone et Charden….  A noter qu’ont également été promus le PDG d’Aéroports de Paris Pierre Graff et l’ancien président d’EDF François Roussely. Mais pourquoi ? Bien difficile de le savoir…Peut-être pour une gestion efficace des grèves pour l’un, et pour la politique tarifaire efficacement tournée à la hausse pour l’autre…Difficile de penser que l’inventeur de cette récompense, Napoléon Bonaparte, aurait fait les mêmes choix…
Avec les habituels « cadeaux » : Robert Poujade, ancien maire de Dijon, consolé après la condamnation récente de son épouse dans le procès Chirac, l’ancien sénateur Nicolas About remercié pour avoir laissé gentiment sa place au Palais du Luxembourg, l’ineffable sénateur Jacques Blanc et tout un paquet d’autres anciens sénateurs du Morbihan, des Yvelines, du Loiret, de l’Indre-et-Loire récompensés de leur veste aux dernières sénatoriales.
On pourrait, hélas, poursuivre la démonstration avec la pluie de Légions d’Honneur octroyées aux élus locaux. Un seul exemple, la Lozère, où sont promus non seulement Jacques Blanc, battu aux sénatoriales par le maire PS de Mende, mais aussi le président du Conseil général, qui brûlait de se présenter à cette sénatoriale.
C’est que les ministres soignent toujours avec une jalouse attention leur base locale. Un exemple là aussi : le débonnaire Garde des sceaux Michel Mercier, accessoirement président du Conseil général du Rhône, et inamovible maire et conseiller général de Thizy, n’a promu que trois notaires, qui d’ailleurs le méritaient sans doute bien. Mais deux sur trois sont d’anciens présidents du Conseil des notaires …du Rhône, et l’un des deux n’est autre que l’ancien notaire… de Thizy. Ce qui n’a pas dû lui nuire !
 
Pourquoi je refuse la légion d’honneur…
 Nouvel Obs  –  le 03-01-2012 – Sébastien Billard
Promu au grade de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur lors de la promotion du Nouvel An, l’ancien sénateur gaulliste Henri Torre, 78 ans, ex sénateur de l’Ardèche, a annoncé lundi 2 janvier qu’il allait refuser cette distinction « attribuée à n’importe qui et n’importe comment ».
J’ai refusé la légion d’honneur une première fois déjà, en décembre 2008. Je pensais que le débat était clos. Décider de me l’octroyer une seconde fois sans m’en avertir alors que je m’étais déjà expliqué sur les raisons de mon refus est à mes yeux un manque de respect.
Cette promotion, je l’ai apprise par hasard, lundi 2 janvier. Je n’ai été prévenu par personne. Quelle ne fut pas ma surprise quand je suis allé vérifier cette information dans le journal ! Naturellement, comme en 2008, je compte refuser une nouvelle fois clairement cette promotion.
Je persiste à rejeter cette distinction pour deux raisons principales : 
La légion d’honneur n’a selon moi plus la même valeur qu’autrefois. Beaucoup trop de gens sont décorés chaque année. Cette promotion se fait n’importe comment et est décernée souvent à n’importe qui. Des Français très méritants l’ont reçu mais quand je vois que des personnes en difficulté avec la justice l’ont également reçu, ce n’est pas ma conception de cette décoration.  Je déplore aujourd’hui la dérive clientéliste de son mode d’attribution. Je déplore également que ce pouvoir de nomination soit réservé au pouvoir politique. 
-La seconde raison qui me pousse à refuser cette distinction est politique. A quelques mois de l’élection présidentielle, je tiens à réaffirmer clairement que je n’approuve pas l’action du président actuel. Je n’apprécie pas la manière dont Nicolas Sarkozy s’est conduit à la tête de ce pays. Il n’a aujourd’hui plus mon soutien. 
————————–
Quelques célébrités médaillées…
 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.