Et maintenant, François Fillon veut réformer le temps de travail !

France Info  10 janvier
Après le sommet social consacré à l’emploi le 18 janvier, il y aura une réforme législative sur le temps de travail.C’est François Fillon qui le dit.
Pour le Premier ministre il faut permettre aux entreprises de conclure « des accords de compétitivité », permettant « une négociation dans une entreprise pour revenir sur le temps de travail afin d’adapter la situation de l’entreprise à son environnement économique ».
 
Le Premier ministre a appelé aujourd’hui les députés UMP à « l’unité« , derrière la stratégie de Nicolas Sarkozy de lancer des réformes structurelles à trois mois de la présidentielle et des législatives.
Ces réformes ne concernent pas que le temps de travail, mais peuvent aussi toucher à d’autres aspects, comme l’organisation du travail et les salaires.
Le Premier ministre a précisé que le chef de l’Etat et le gouvernement proposaient « quatre décisions structurelles« , avant le sommet social du 18 janvier, sur le temps de travail, le financement de la protection sociale, la formation des chômeurs et la taxation des opérations financières.
« Par rapport à cette stratégie et à la réaction de l’opinon publique, on a tous des interrogations. Mais on va avoir un candidat, c’est lui qui pilote la stratégie, je vous invite à faire preuve de la plus grande unité derrière cette stratégie. On doit faire bloc car c’est lui qui doit nous permettre de gagner l’élection présidentielle et donc les législatives« , a déclaré François Fillon.
Sur le temps de travail, le gouvernement souhaite permettre aux entreprises de conclure « des accords de compétitivité« , permettant « une négociation dans une entreprise pour revenir sur le temps de travail afin d’adapter la situation de l’entreprise à son environnement économique.Pour cela, il faut une réforme législative.

Concernant la protection sociale, l’idée du gouvernement est « de transférer une partie des charges patronales sur la fiscalité« . Pour cela, « toutes les options sont ouvertes« ,a expliqué le chef du gouvernement.

Pour la formation des chômeurs, il s’agit de « passer d’un système où une personne au chômage doit accepter un emploi à un système où elle doit accepter une formation, et, à l’issue de celle-ci, un emploi« .

Sur la taxation des opérations financières, « ce que nous proposons, c’est d’anticiper en 2012 la directive européenne en faisant le pari que nous allons entraîner les autres pays européens », a déclaré François Fillon. « Il n’est pas possible d’expliquer aux Français que seules les classes moyennes vont payer les effets de la crise. »

Cette réforme du droit du travail sera présentée après le sommet social du 18 janvier consacré à l’emploi. Il doit se tenir à l’Elysée.
Le projet de « TVA sociale » sera aussi évoqué.
—————————
Consternant – Le catalogue entier des propositions du medef va y passer avant l’élection présidentielle…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Travail, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.