Deux-Sèvres – Marquage au sol absent sur des portions de routes départementales – Un constat, aussi, dans d’autres départements .. ?

La nouvelle République 11/01/2012

Équipement  Routes départementales : Mais où est passé le marquage au sol ?

Seuls 1.400 des 4.000 km de routes départementales sont équipés de bandes blanches. Si le marquage n’est pas obligatoire, il est en revanche réglementé.
L’entretien de la signalisation horizontale fait l’objet d’un passage des machines à peinture tous les deux ans. – (Photo sd)
En 2012, le conseil général investira 2,2 M€ dans les routes départementales et dépensera en sus pour elles 1,5 M€ en fonctionnement, hors salaires et charges. Il prélèvera sur les deux lignes budgétaires un total de 0,6 M€ pour l’entretien de la signalisation horizontale.
Le marquage au sol – ou signalisation horizontale – s’applique à 1.400 des 4.000 km de voies départementales, soit environ un tiers. « En dehors des bandes blanches accompagnant les panneaux «  stop  » et «  cédez le passage  », la loi n’impose aucun marquage mais se montre contraignante si celui-ci est pratiqué », précise Thierry Chouette, directeur du service écogestion des routes (DER) au conseil général des Deux-Sèvres.
 » La ligne continue ne doit pas excéder un kilomètre
La doctrine technique impose des normes de blancheur, pour un bon contraste avec le noir de la chaussée, et de glissance, pour une bonne adhérence des pneumatiques, un point particulièrement cher aux motocyclistes. Une instruction interministérielle affine la réglementation pour le marquage des lignes continues et discontinues, l’espacement des tirets, la rétroréflexion. « La ligne continue pour dépassement interdit ne doit pas excéder un kilomètre », indique Jean-Yves Jolys, responsable du service entretien exploitation des routes (SEER).
200 ans de départementales
Le niveau de service (fréquence de circulation, largeur de voie) préside au choix du gestionnaire départemental, qui se concentre sur les axes les plus empruntés. Afin de favoriser le guidage des usagers, il pratique le marquage de rive sur 750 des 1.400 km signalés. Et il applique sur 100 km supplémentaires un marquage de voie étroite en milieu de chaussée, qui échappe à la réglementation.
Comptant 10 agents, le SEER, l’un des sept services de la DER, fait appel en interne au service travaux d’infrastructure (STI, ex-parc de l’Equipement), composé de 40 personnes. En cas d’externalisation du chantier, la procédure d’appel d’offres sourit généralement à l’une ou l’autre des deux entreprises spécialisées dans le département – Viamark à Coulonges-sur-l’Autize, Signaux Girod Ouest à La Crèche –. Les machines à peinture repassent sur les lignes tous les deux ans.
Avec 4.000 km de voies départementales, les Deux-Sèvres possèdent l’un des réseaux routiers secondaires les plus importants de France (*). Une donne territoriale qui n’est pas sans conséquence sur le budget de la collectivité. Hasard du calendrier, celle-ci a fêté le 16 décembre 2011, à l’occasion de son débat d’orientations budgétaires 2012, les 200 ans du décret napoléonien instaurant les routes départementales.
nr.niort@nrco.fr
(*) Egalement : 80 km d’autoroutes, 109 km de routes nationales, 18.720 km de voiries communales et de chemins ruraux.
La commission consultative des usagers pour la signalisation routière (CCUSR) se réunit mardi 24 janvier à 14 h 30 à la préfecture. Présidée par la préfète ou son représentant, la CCUSR rassemble l’Etat et ses services, les principaux gestionnaires de réseaux routiers, les forces de l’ordre et les associations d’usagers et de professionnels de la route.
Daniel Dartigues
 
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Transport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.