Survival International – Amazonie : Un enfant indien brûlé vif par les bûcherons

Notre planète 10/01/2012
Des bûcherons ont envahi le territoire des Indiens awá isolés en Amazonie, l’un d’entre eux aurait été brûlé vif.
Selon l’ONG brésilienne CIMI (Conseil indigéniste missionnaire), des Indiens guajajara qui vivent également dans la région, ont découvert le corps brûlé d’un enfant awá dans la forêt après une attaque de bûcherons. Clovis Guajajara, qui rencontre parfois des Awá lorsqu’il chasse dans la forêt, ne les a pas revus depuis l’attaque et pense qu’ils ont fui.
La FUNAI, le département des affaires indiennes du gouvernement brésilien, a annoncé à Survival qu’elle avait ouvert une enquête sur ces faits, mais n’a pas encore confirmé le décès de l’enfant.

Des Awá voyagent le long d’une route ouverte par les bûcherons © Uirá Garcia
On estime qu’une soixantaine d’Awá isolés vivent dans cette partie du nord-est de l’Amazonie brésilienne – ils sont l’un des derniers groupes de chasseurs-cueilleurs nomades du Brésil. Les Awá dépendent étroitement de leur forêt pour survivre. Mais leurs territoires, qui subissent l’invasion massive et illégale des bûcherons, connaissent actuellement le taux de déforestation le plus élevé d’Amazonie. Plus de 30% de l’un d’entre eux a déjà été détruit.
Luis Carlos Guajajara a déclaré à Survival aujourd’hui : « Les Awá isolés de la région subissent la pression constante des bûcherons. Leur présence est très dangereuse et les Indiens sont terrifiés« .
Vidéo Notre planète
Les Awá ont récemment été victimes d’une série d’attaques brutales et les bûcherons ont menacé les Indiens de les tuer s’ils retournaient dans la forêt. Par exemple, en septembre 2011, un Indien awá, a été brutalement attaqué par des bûcherons qui ont envahi son territoire. L’Indien était en train de chasser dans la forêt lorsque les bûcherons l’ont ligoté, masqué, frappé et tenté de le décapiter. Ils ont ensuite tiré des coups de feu sur sa femme qui courait pour demander de l’aide, mais elle n’a pas été touchée.
Ces actes de violence font suite à une opération gouvernementale visant à fermer les scieries alimentées par le bois illégalement abattu sur le territoire awá et dans laquelle deux bûcherons ont été arrêtés.
Bien que les Awá vivent dans des territoires indigènes officiellement reconnus, la déforestation à laquelle se livrent les bûcherons illégaux représente un réel risque pour leur vie. Par ailleurs de nombreux colons et éleveurs de bétail se sont installés illégalement sur leur terre, abattant leurs forêts à un rythme effréné. Plus de 30% de l’un des territoires awá a déjà été rasé. Les Awá ne peuvent pratiquement plus trouver de gibier dans la forêt.
Pirei Ma’a, un Awá, a déclaré à un représentant de Survival : « Nous allons tous mourir de faim, nos enfants auront faim, ma fille aura faim et moi aussi. Il ne restera plus rien dans la forêt… Les bûcherons viennent ici avec leurs camions et emportent les arbres avec eux« .
Survival fait pression sur les autorités brésiliennes pour expulser les bûcherons des territoires awá avant que la déforestation ne mette davantage leur vie en danger.
Auteur : Survival International

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Nature, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.